Techniques d'expression

6458 mots 26 pages
Anthropologie et sociologie : une frontière obsolète
Pierre-Jean Simon
Celui-là ne connaît pas sa propre culture, qui n’en connaît pas d’autre.
Ralph Linton.
Sociologie et anthropologie : "sœurs presque jumelles", selon l’expression d’Alfred Krœber, la distinction des deux disciplines n’a jamais été bien nette. Elle l’est moins que jamais aujourd’hui. Prétendre tracer entre elles une frontière, établir un bornage, y voir deux projets scientifiques différents, deux activités séparées d’étude du monde social, serait tout à fait vain – et même, désormais, fallacieux. À leur différenciation – toute relative, et qui n’a jamais empêché une large communication – il n’y a, à la vérité, aucun fondement épistémologique sérieux . C’est leur histoire seulement – et celle, générale, des deux derniers siècles – qui permet d’en rendre compte.
I
La sociologie s’est constituée au XIXe siècle comme science générale des sociétés, du social en général, mais en se situant dans la perspective, principalement, des sociétés modernes – ces sociétés occidentales en voie d’industrialisation et d’urbanisation, en même temps que de laïcisation et de rationalisation, de démocratisation et de nationalisation, de bureaucratisation et de "scientification"..., de tous ces processus, générateurs de changements permanents, constitutifs de ce qu’il est convenu d’appeler la modernité. Des sociétés qui ont été perçues, dans la rupture introduite dans la chaîne des temps par la Révolution française et par la révolution industrielle, comme des formes nouvelles (et encore très indécises) de l’organisation économique, sociale, politique, des modalités inédites du lien social, et par là de la vie humaine en général – ces formes nouvelles étant appelées à se généraliser à l’humanité entière, de telle sorte que les nations modernes, les sociétés civilisées d’Occident, placées à l’avant-garde de l’histoire, montraient à toutes les autres, exotiques, archaïques, traditionnelles, en arrière sur le chemin

en relation

  • techniques d'expression orale
    1038 mots | 5 pages
  • Technique d'expression écrite
    21279 mots | 86 pages
  • Technique d'expression ecrite
    2243 mots | 9 pages
  • Technique d'expression générale
    2882 mots | 12 pages
  • Communication et technique d'expression
    11912 mots | 48 pages
  • Technique d'expression écrite
    3400 mots | 14 pages
  • Technique d'expression et de communication
    567 mots | 3 pages
  • Synthèse techniques d'expression sport moderne
    1631 mots | 7 pages
  • PROGRESSION annuel
    1658 mots | 7 pages
  • Présentation Filières INPT 2014 2015 2
    3060 mots | 13 pages