Terre et astres

1518 mots 7 pages
Atmosphère
Terre
Pendant près de 500 millions d’années après sa formation, la Terre eut une température constante de 874,68 degrés Celsius (2000 degrés Fahrenheit). Composée principalement de fer et de silicates, elle contenait également de faibles quantités d’éléments radioactifs, principalement de l’uranium, du thorium et du potassium. Lors de leur désintégration, ces éléments produisirent des radiations qui réchauffèrent graduellement la surface, faisant fondre le fer et les silicates. Le fer s’enfonça vers le centre, obligeant les silicates plus légers à affleurer à la surface et provoquant le puissant processus qui a formé la surface terrestre telle que nous la connaissons aujourd’hui, et telle qu’elle continue d’évoluer.
L’atmosphère de la Terre s’étend sur plus de 640 kilomètres (400 miles) de haut. Du niveau de la mer jusqu’à une altitude de 100 kilomètres, elle est composée à 78 % de nitrogène et à 21 % d’oxygène, le reste étant une combinaison d’argon, de gaz carbonique, de néon, d’hélium, de krypton, de xénon et d’autres gaz en faible proportion. La majeure partie de l’atmosphère est concentrée.
Vénus
Environnée de mystère, Vénus, notre plus proche voisine, porte le nom de la déesse romaine de l’amour. Pour une raison inconnue, Vénus pivote sur son axe en sens inverse, c’est-à-dire dans le sens inverse de celui de sa rotation autour du Soleil. Le voile de mystère de Vénus est constitué d’une couche impénétrable de nuages d’acide sulfurique recouvrant une atmosphère composée à 96 % de gaz carbonique.
La lumière solaire pénétrant l’atmosphère de Vénus est transformée en chaleur et ne peut s’échapper en raison du gaz carbonique. On appelle ce phénomène « effet de serre ». La température de la surface atteint 341,33 degrés Celsius (800 degrés Fahrenheit), et l’atmosphère semble perturbée en permanence par des éclairs.
Le poids de l’atmosphère sur Vénus est comparable à la pression que subirait quelqu’un qui marcherait au fond de l’océan à une

en relation

  • La conception du monde
    1749 mots | 7 pages
  • Espace
    2590 mots | 11 pages
  • Océanographie
    1725 mots | 7 pages
  • Commentaire composé - giorgio de chirico de paul eluard
    992 mots | 4 pages
  • Brecht
    1550 mots | 7 pages
  • Galilée
    1130 mots | 5 pages
  • Conception de l'univers
    10167 mots | 41 pages
  • Activité rayonnement dans l'univers
    1139 mots | 5 pages
  • azerty
    6090 mots | 25 pages
  • Montagne
    14065 mots | 57 pages