Test osolivan

Pages: 21 (5079 mots) Publié le: 14 janvier 2011
La Lettre
PASTEUR CERBA Laboratoire

N°59

DEC. 2003

apport du laboratoire dans le diagnostic et le suivi

LES DIABETES GLUCIDIQUES :

es diabètes glucidiques sont des affections mondialement répandues, de prévalence importante et en constante augmentation : des 135 millions d'adultes diabétiques estimés en 1995, nous passerons probablement la barre des 300 millions en 2025. Lesdiabètes glucidiques sont définis comme des désordres métaboliques d'étiologies diverses caractérisés par la présence d'une hyperglycémie chronique. La carence en insuline, qui accompagne la destruction des cellules ß des îlots de Langerhans du pancréas, caractérise les diabètes de type 1 ; les diabètes de type 2 sont liés à des désordres du fonctionnement de l'insuline. Les diabètes de type 2 sont lesplus fréquents : plus de 80 % des diabètes, et ceux dont l'augmentation de l'incidence est la plus rapide. Cette augmentation est variable en fonction des pays et en relation avec l'évolution du mode et du niveau de vie. En France métropolitaine, la prévalence qui était de 2,1 % dans la population adulte, soit 1, 5 millions de personnes en 1995, est évaluée à 2,6 % en 2025. La prévalence augmenterapidement chez les enfants entre 10 et 19 ans dans certains pays, passant rapidement de 2 à 4 % des diabètes à plus de 15 %. Les diabètes de type 1, qui représentent plus de 80 % des diabètes du sujet jeune, sont eux aussi en augmentation sans que des causes claires puissent être incriminées. L'incidence en France, pour les enfants de moins de 15 ans, est de 8/105 ; elle passerait à 13,7 en 2010.En Europe, la prévalence est plus importante au nord (Finlande : 42,9 ; Suède : 24,9) qu'au sud (Espagne : 12,3 ; Italie : 8,4), avec une exception pour la Sardaigne : 36,6.

L

Editorial

Critères diagnostiques
Le diagnostic de diabète repose sur la mise en évidence d'une hyperglycémie chronique. Le seuil au delà duquel la glycémie est anormalement élevée et la façon de la déterminer aucours de l'épreuve dynamique d'hyperglycémie provoquée per os (HGPO) restent le sujet de controverses. Les deux organismes qui proposent de définir le diabète sont l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'American Diabetes Association (ADA).

1

Avant 1999 pour l'OMS, le diabète était défini par une glycémie à jeun (G0) supérieure à 1,40 g/l (7,8 mmol/l) ou une glycémie à un momentquelconque de la journée supérieure à 2g/l (11,1 mmol/l), lorsque le patient présentait les signes cliniques typiques (polyurie, polydypsie, amaigrissement). En l'absence de ces signes cliniques, la réalisation de l'HGPO, standardisée à 75 g de glucose pour l'adulte, permettait de poser le diagnostic pour une G0 supérieure à 1,40 g/l et une glycémie à 2 heures (G2h) supérieure à 2 g/l. Elle permettaitégalement de définir l'intolérance au glucose (IGT) pour une G2h comprise entre 1,4 et 2 g/l.

En 1997, l'ADA a proposé de nouveaux critères de diagnostic et de dépistage ainsi qu'une nouvelle classification. La principale modification est l'abaissement de la G0 définissant le diabète qui passe de 1,40 à 1,26 g/l (7,0 mmol/l), contrôlée deux fois en l'absence de signes cliniques. Les patientsdont la G0 est supérieure à 1,10 g/l (6,11 mmol/l) et inférieure à 1,26 g/l (donc non diabétiques) et dont la G2h est inconnue sont inclus dans une nouvelle catégorie : impaired fasting glucose (IFG) ou hyperglycémie à jeun.

Cette classification permet à l'ADA de s'affranchir de l'HGPO, considérée comme de réalisation difficile, peu adaptée aux études de population et de reproductibilité moinsbonne pour la G2h que pour la G0. En 1999, l'OMS reprend ses critères diagnostiques et complète ceux de l'ADA en tenant compte des résultats de l'HGPO.

Nouveaux critères de diagnostic du diabète sucré (ADA 1997/OMS 1999)
Symptômes cliniques de diabète (polyurie, polydypsie, perte de poids inexpliquée) associés à : Glycémie > 2 g/l à tout moment de la journée (sans considération de délai...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Test test test
  • Test
  • Test
  • test
  • test
  • Test
  • Test
  • test

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !