Texte théatral

Pages: 6 (1308 mots) Publié le: 26 février 2010
Sujet:
Le texte théâtral est-il suffisant en lui même pour montrer un spectacle?

Corpus:
Moliere,Monsieur de Pourceaugna,acte 1 scene 1,1669
Marivaux,Le jeu de l'amour et du hasard,acte 1 scene 1,1730
Musset,On ne badine pas avec l'amour,acte 1 scene 1,1834
Anouilh,Antigone,Prologue,1944

Plan:
A. Disdascaliesinternes et externes:
Evolution du théâtre classique au théâtre contemporain par l'analyse des extraits vus (du 17e siècle au 20e)

B. Le rôle du metteur en scène
1. à partir d'un texte riche en didascalies
2. à partir d'un texte qui en est dépourvu

C. Multiplicité des moyens d'expression au théâtre

Introduction:
Le théâtre est avant tout une forme de spectacleparticulièrement vivante qui réunit interprètes et spectateurs. A la fois littérature et lieu public, il occupe une place particulière parmi les genres littéraires et sa spécificité rend complexe la manière d'aborder le texte. Il s'agit en effet d'une écriture destinée à une représentation. Dès lors, on peut se demander si ce texte est suffisant en lui-même pour monter un spectacle. Parfois tropcontraignant, parfois trop vague, il demande toujours un travail d'adaptation scénique. En premier lieu, nous étudierons l'importance des didascalies. Ensuite, nous nous interrogerons sur le rôle du metteur en scène. Nous terminerons en évoquant la multiplicité des moyens d'expression qui fait l'originalité d'une représentation.

Développement:
Dans le théâtre classique, celui deMolière ou de Marivaux, l'histoire occupe le premier plan. Les didascalies, internes ou externes, sont discrètes et se limitent en général à indiquer les déplacements, les entrées et sorties des personnages. Les conventions formelles (la règle des trois unités, par exemple) ou la constance des thèmes (comme les mariages contrariés, les rapports entre maîtres et valets) donnent au texte sa structure.Tout au plus, on note certaines indications comme "accourant à Julie" ou "Je regarde de tous côtés" ("Monsieur de Pourceaugnac") mais elles restent insuffisantes à celui qui veut monter un spectacle dynamique.
Par contre, le drame romantique est plus riche en didascalies et l'auteur plus directif. Dans la première scène de "On ne badine pas avec l'amour", Musset introduit un narrateur dans lerôle du Choeur qui annonce l'arrivée de maître Blazius et de Dame Pluche. C'est ainsi que les personnages sont décrits physiquement avec précision; leurs gestes, leur maintien sont également évoqués. Même idée au siècle suivant chez Anouilh où le Prologue présente les "acteurs" qui vont interpréter "Antigone". Ici, l'auteur va plus loin puisque tous les personnages sont dépeints physiquement etmoralement. Le comédien n'a plus qu'à endosser le rôle ainsi défini. Les didascalies externes sont aussi plus précises: on sait que le décor est "neutre", on visualise sans mal la scène lorsque le rideau se lève jusqu'au moment où le plateau se vide.

Il semble plus facile de monter un spectacle où l'auteur a envisagé les gestes, les déplacements, les costumes et le décor. Pourtant, si les metteurs enscène se bornaient à appliquer ces directives, les reprises d'une même pièce manqueraient d'originalité et malgré le talent des comédiens, le public riquerait de se lasser du texte. Chaque relecture doit en enrichir le sens et c'est au metteur en scène que revient cette tâche. En 1944, André Barsacq monte pour la première fois la pièce d'Anouilh. Les personnages, au lever de rideau, sontprostrés, habillés de noir et de blan. Créon, Hémon et le Choeur portent des costumes modernes. Les deux soeurs sont en robe du soir; les gardes, en ciré et chapeau mou. Le metteur en scène a choisi de rendre atemporelle cette tragédie antique afin de lui donner "sa résonnance et sa portée humaine par delà les siècles", dira P. de Boisdeffre. De même, malgré la précision de Musset, le metteur enscène...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le texte théâtral
  • Texte theatral
  • Le texte théâtral
  • Le texte théâtrale
  • Le texte théâtral, un texte incomplet
  • Le texte théâtrale, un texte incomplet
  • Quel est la spécificité, la finalité du texte théâtral ?
  • Le texte theatrale est il suffisant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !