Texte

1924 mots 8 pages
UE 52 Littérature comparée
TD Mme Tahar

|CORRECTION SUJET D’ENTRAINEMENT |

❖ ANALYSE DETAILLEE DU SUJET

« La tragédie nous répète que le domaine de la raison, de l’ordre et de la justice est terriblement limité, et que nul progrès de notre science ou de nos moyens techniques ne l’élargira. En dehors de l’homme et en lui, il y a l’autre, l’autre monde. Appelez-le comme vous voudrez : un dieu caché ou méchant, la destinée aveugle, les sollicitations de l’enfer, la fureur bestiale de notre sang – il nous guette à la croisée des chemins. Il se moque de nous et nous détruit. » (Georges Steiner, La Mort de la tragédie)

Dans quelle mesure cette citation vous semble-t-elle pouvoir s’appliquer aux œuvres du programme ?

1) Analyser le sujet.

2) Réfléchir à un plan.

3) Rédiger une introduction.

➢ Ne pas définir les termes un par un quand la citation est si longue, montrez plutôt la dynamique d’ensemble. Beaucoup d’entre vous ont traité la 1e phrase et la suite comme s’il n’y avait aucun lien entre ces deux idées. ➢ « La tragédie nous répète… » : Steiner affirme que le genre tragique recèle un message qui reste le même à travers les différentes époques où ce genre a fait surface. ➢ « … que le domaine de la raison, de l’ordre et de la justice est terriblement limité » : beaucoup d’entre vous ont réduit ces trois notions à l’idée de « bien » (avec une majuscule qui plus est : à éviter) ce qui est très réducteur : la « raison » et « l’ordre » ne sont pas a priori des notions morales. C’est plutôt l’idée de « cosmos » (= monde ordonné) qui relie ces trois notions, l’idée selon laquelle la société humaine est ordonnée et a un sens. La tragédie montre donc que l’ordre qui semble régir la société humaine est en réalité limité. ➢ « …et que nul progrès de notre science ou de nos moyens techniques ne l’élargira » : nombre d’entre vous n’ont pas su quoi faire de cette idée et l’ont donc

en relation

  • Texte
    812 mots | 4 pages
  • texte
    1854 mots | 8 pages
  • texte
    316 mots | 2 pages
  • TEXTE
    1814 mots | 8 pages
  • Texte
    1032 mots | 5 pages
  • Le texte
    634 mots | 3 pages
  • Texte
    1481 mots | 6 pages
  • Texte
    939 mots | 4 pages
  • Texte
    615 mots | 3 pages
  • Texte
    6024 mots | 25 pages