Théorie des jeu

576 mots 3 pages
x
Contexte :

Au cours des années 1930, de nombreux savants allemands ou autrichiens, inquiets de la montée du nazisme et de l'antisémitisme se sont réfugiés aux Etats-Unis, où ils ont été accueillis par de grandes Universités. Lorsque la guerre éclate et que le conflit devient mondial, nombre d'entre eux mettent leur travail au service de la lutte contre l'Allemagne nazie et poursuivent même leur collaboration après la guerre, dans le contexte de la Guerre froide. La mise au point de la bombe atomique fut réalisée ainsi par des savants venus d'Europe, dans le cadre du projet Manhattan.

Cette collaboration a concerné également d'autres domaines de sciences, comme l'économie. C'est le cas de John von Neumann et d'Oskar Morgenstern, dont l'ouvrage commun, La Théorie des jeux et le comportement économique (1944, 1947 et 1953) ont transformé en partie les mathématiques économiques et influencé les politiques internationales. La collaboration de von Neumann et de Morgenstern a commencé en 1940. L'économiste autrichien propose au mathématicien de prolonger un premier travail que ce dernier avait effectué sur la question en l'appliquant à l'économie. L'étude du comportement des joueurs, en effet, semble un bon modèle pour comprendre l'établissement des prix en situation de concurrence.

Dans une situation de concurrence, ils proposent d'utiliser le modèle des jeux de stratégie pour en proposer une théorie. Ce faisant, ils proposent également d'utiliser des outils mathématiques puissants : la logique et les probabilités. Jusqu'alors, le raisonnement probabiliste était totalement étranger aux économistes. Son introduction par von Neumann et Morgenstern, modifient profondément les outils mathématiques à disposition des économistes.

La théorie des jeux et sa formulation mathématique devient alors un champ de recherches extrêmement fécond, dépassant le simple domaine de la recherche économique. L'oeuvre d'Oskar Morgenstern elle-même touche à la géostratégie et

en relation

  • La theorie du jeu
    925 mots | 4 pages
  • Théorie des jeux
    9874 mots | 40 pages
  • théorie des jeux
    7506 mots | 31 pages
  • La théorie des jeux
    4206 mots | 17 pages
  • théorie des jeux
    3968 mots | 16 pages
  • Psychologie du sport
    2588 mots | 11 pages
  • la théorie des jeux
    2084 mots | 9 pages
  • La théorie des jeux rapport1
    3689 mots | 15 pages
  • Théories des organisations
    1604 mots | 7 pages
  • Théorie des jeux
    5032 mots | 21 pages