Théorie des réseaux

4926 mots 20 pages
INTRODUCTION

La mobilité connaît une croissance quasiment ininterrompue depuis près de deux siècles. En effet, les sociétés contemporaines sont de plus en plus mobiles. Les individus se déplacent de plus en plus vite et vont de plus en plus loin pour des motifs variés.
Aujourd’hui, bouger est devenu un impératif, presque un devoir. La mobilité remodèle donc les modes de vie, mais est également devenue un mode de vie à part entière.
Les notions de mobilité et de déplacement sont omniprésentes dans notre société. Elles ont été abordées durant une semaine de séminaire qui s’est déroulée à Dijon. Nous avons pu appréhender différentes approches liées à la mobilité et aux déplacements.

Nous avons choisi de développer la thématique de la grande vitesse ferroviaire et de ses effets territoriaux.
En effet, au même titre que les autoroutes, les lignes à grande vitesse constituent des projets d’aménagement majeurs, susceptibles d’engendrer des effets sur les territoires desservis. Les acteurs territoriaux voient ces lignes à grande vitesse comme un élément déclencheur de transformations territoriales.

Il sera alors intéressant de se demander quels sont les effets de l’arrivée de la grande vitesse ferroviaire sur un territoire ?

Différents axes d’étude seront abordés. Dans un premier temps, nous mettrons en avant le concept de grande vitesse ferroviaire et ses caractéristiques. Puis, dans une deuxième partie, nous nous intéresserons aux effets spatiaux provoqués par la grande vitesse et aux problématiques qu’elle engendre. Enfin, à travers un exemple d’application, la troisième partie nous permettra d’illustrer les effets de la grande vitesse sur le niveau d’accessibilité d’un territoire.

PARTIE 1 :
LE TRANSPORT FERROVIAIRE A GRANDE VITESSE

Bien qu’elle s’inscrive, en apparence, dans la continuité du chemin de fer classique, la grande vitesse constitue un nouveau mode de transport, avec ses caractéristiques propres. Elle offre de nouvelles

en relation

  • Théorie des réseaux social
    8244 mots | 33 pages
  • Réseaux sociaux : de la théorie aux pratiques actuelles sur le web.
    1133 mots | 5 pages
  • architecture reseau Informatique
    1549 mots | 7 pages
  • Réseaux
    44087 mots | 177 pages
  • Vladimir
    7434 mots | 30 pages
  • Dhcp
    1633 mots | 7 pages
  • Réseau social
    561 mots | 3 pages
  • ccna1
    20998 mots | 84 pages
  • Étude du petit monde
    6256 mots | 26 pages
  • Réseaux sociaux
    702 mots | 3 pages