Therese raquin

1838 mots 8 pages
Thérèse Raquin est un roman d’Émile Zola, écrit en 1867. Ce fut grâce à ce roman qu’Émile Zola a connu la gloire. Il s’inspire et admire les Frères Goncourt, Taine et son déterminisme ce qui l´aida également dans son travail autour des instincts. Zola fut accusé de pornographie, de pratiquer une littérature putride dans Thérèse Raquin. Il réédite le roman en 1868 avec un grand succès, il le présente alors comme une œuvre scientifique et un roman expérimental sachant que Zola est l’initiateur du mouvement Naturaliste.
On peut difficilement le classer parmi un genre spécifique, on peut donc dire que c’est un roman noir à cause de l’omniprésence de la mort, un roman fantastique par le spectre de Camille et sa réincarnation dans le chat, mais c’est surtout une étude physiologique avec une étude des personnages caractérisés par leurs nerfs, leurs instincts et leurs pulsions de mort et d’amour. C’est ainsi que par leur destin funeste et la fatalité incarnés par leurs caractères brutaux, que Thérèse Raquin se rapproche du roman de genre tragique et du roman pictural de part les descriptions et le travail sur les sons, les répétitions et les images.
C’est ainsi que grâce à cette analyse du dernier chapitre nous allons essayer de comprendre comment l’arrivée de la mort change-t-elle la façon d’être et de penser des personnages.
Dans un premier temps nous étudieront l’émergence des sentiments des trois personnages, puis nous analyserons comment ils se consolent dans la mort. Enfin dans une troisième partie nous verrons comment une fin tragique révèle les sentiments.

Ce dernier chapitre de Thérèse Raquin fait apparaître des sentiments nouveaux chez Laurent, Thérèse et Mme Raquin, nous les étudierons donc dans un premier temps. Tout au long du roman, Laurent a fait preuve de brutalité, ne suivait que ses instincts d’amour et de convoitise pour Thérèse. Les seuls sentiments que l’on pouvait déceler de sa personnalité

en relation

  • Therese raquin
    866 mots | 4 pages
  • Thérèse raquin
    624 mots | 3 pages
  • Therese Raquin
    442 mots | 2 pages
  • thérese raquin
    371 mots | 2 pages
  • Therese raquin
    6674 mots | 27 pages
  • Therese raquin
    1161 mots | 5 pages
  • Therese raquin
    2612 mots | 11 pages
  • Therese raquin
    874 mots | 4 pages
  • Therese raquin
    1093 mots | 5 pages
  • THérèse Raquin
    767 mots | 4 pages