Thrasymaque

1437 mots 6 pages
Guy de Maupassant
1850-1893

Entre réalisme et fantastique

Naissance
Guy de Maupassant naît le 5 août 1850 en Normandie. Une polémique subsiste sur son lieu de naissance précis. Selon son acte de naissance, il voit le jour au Château de Miromesnil à Tourville-surArques. On raconte que sa mère y aurait emménagé quelques temps auparavant afin de donner un lieu de naissance noble à son premier enfant. Cependant, il est le plus souvent admis que l'écrivain serait en fait né à Fécamp, probablement chez ses grands-parents.

Jeunesse

Guy passe son enfance entre mer et campagne et il grandit dans l’amour de la nature et des sports en plein air. Il est profondément attaché à sa mère. De sa première éducation catholique, il conservera une hostilité marquée envers la religion ; il finira par se faire renvoyer. Il est alors inscrit au lycée de Rouen, où il se montre bon élève, s’adonnant à la poésie et participant beaucoup aux pièces de théâtre. À cette époque, il côtoie Louis Bouilhet et surtout Gustave Flaubert, dont il devient le disciple. En 1868 en vacances à Etretat, il sauve de la noyade le poète anglais décadent Charles Algernon Swinburne qui l'invite à dîner en remerciement pour son courage. Il voit à cette occasion une main coupée, thème qui sera utilisé plus tard ... Bachelier ès lettres en 1869, il part étudier le droit à Paris sur le conseil de sa mère et de Flaubert. La guerre qui s'annonce va contrarier ces plans.

La guerre franco-prussienne
Lorsque la guerre francoprussienne éclate en 1870, Maupassant est mobilisé. Son père use alors de ses relations pour lui trouver un poste dans l'intendance (bureaucratie») à Rouen. Démobilisé en novembre 1871, il retire de cette guerre, qui servira plus tard de décor au récit de Boule de Suif, un profond sentiment antimilitariste.

Les soirées de Médan
En avril 1880 est publié le recueil Les Soirées de Médan, manifeste du réalisme, un des mouvements littéraires importants du XIXe siècle. Il est composé

en relation

  • LE DISCOURS DE THRASYMAQUE
    888 mots | 4 pages
  • Force et justice
    2178 mots | 9 pages
  • Platon - la république livre i (344a-344c)
    3421 mots | 14 pages
  • Entre la justice et l'injustice, lequel est plus avantageux?
    752 mots | 4 pages
  • Définition de justice selon trasymaque et glaucon
    541 mots | 3 pages
  • Analyse République de Platon
    1955 mots | 8 pages
  • Anneau de gygès
    517 mots | 3 pages
  • socrate et les sophistes ( par Virginie Martel)
    940 mots | 4 pages
  • Pensée politique
    1648 mots | 7 pages
  • La justice
    1083 mots | 5 pages