Tourisme culturel

Pages: 7 (1535 mots) Publié le: 12 juin 2014
La recherche d’authenticité à travers le « tourisme culturel »

« L’Afrique, souvent considérée comme le berceau de l’humanité tient aujourd’hui une place de choix dans l’imaginaire des touristes en quête de racine, d’authenticité et de chaleur humaine » (Chabloz et Raout, 2009 : 7).

Depuis quelques années, un nouveau type de tourisme apparaît parmi les voyageurs occidentaux. Il s’agitdu «tourisme culturel », qui mise sur la découverte d’un pays et de sa culture. Il suppose de ses adeptes un esprit de partage et de rencontre avec la population locale. Il s’oppose au tourisme balnéaire et au tourisme de masse, qui désignent des formes de tourisme plus axées sur la recherche de plaisir et d’évasion paradisiaque. Les touristes, dits « culturel », recherchent une certaineauthenticité dans leurs expériences vécues au niveau personnel et dans les échanges avec les autochtones.
Nous allons voir dans ce travail, à travers la synthèse de plusieurs articles parus dans la revue Cahier d’études africaine, comment cette quête d’authenticité, caractéristique du tourisme culturel relève souvent d’une construction, créée d’abord par les touristes, puis également par lesautochtones. Nous commencerons par définir la notion d’authenticité, puis nous verrons comment les touristes construisent cette notion et comment elle est reprise par les autochtones. Finalement nous montrerons le rôle des guides dans cette quête et comment ils rendent possible l’accès à une authenticité.

La notion d’authenticité n’est pas un terme stable malgré son emploi récurent dans les diversesétudes. MacCannell, cité dans plusieurs articles (Chablot et Raout, Cravatte, Doquet, 2009), propose une distinction entre deux authenticités : d’une part, l’authenticité chaude, celle qui motive les touristes à voyager, construite sur des « mythes touristique », et repose sur une recherche de solidarité et de fraternité avec les autres. Elle se situe dans le domaine du ressenti, de l’expériencevécue. D’autre part l’authenticité froide, qui correspond à la qualité des connaissances acquise par les touristes à propos de la destination du voyage, souvent véhiculée par les musées, les guides ou encore les anthropologues (Doquet, 2009 : 75).

La quête principale des touristes serait donc de découvrir l’« authenticité ». En effet, « méconnaissant la société qui les accueille, ils cherchent àdistinguer le vrai du faux, l’hérité de l’inventé, le spontané du folklorisé, […] » (Cauvin Verner, 2009 : 130). Ainsi les touristes sont souvent conduits par le mythe de l’ « autre authentique », que l’on peut rapprocher du « mythe du bon sauvage ». Par conséquent « l’autre » visité serait le membre d’une société authentiquement social, un groupe pré-moderne, pré-marchand holistique, harmonieux etbienveillant. Il représenterait donc tout ce que nous avons perdu dans les sociétés occidentales (Cravatte, 2009 : 606).

Cependant, ce désir d’authenticité quant à des représentations « typiques » liée à des idéaux, se confronte souvent à une réalité locale bien différente de celle qui avait été imaginée. Les autochtones ont leurs propres stéréotypes, désirs et stratégies liés parfois à unevolonté d’émigration. Cette confrontation entre deux mondes ayant chacun leurs imaginaires sur l’autre, se solde souvent par des désillusions que ce soit du coté des touristes ou des indigènes (Chabloz et Raout, 2009 : 9). Les touristes aveuglés par cette recherche d’authenticité sont souvent dupés. Lorsqu’ils croient assister à une scène « typique », ils sont souvent face à une mise en scènedestinée à satisfaire l’attente des touristes. Ainsi,
« Les populations locales ne sont pas les objets passifs du regard touristique, mais des sujets actifs qui construisent des représentations de leur culture à l’usage des touristes, des représentations fondée à la fois sur leur propre système de références et sur interprétations du désir du touriste » (Chabloz et Raout, 2009 : 11).
« Mais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le tourisme culturel
  • Tourisme culturel
  • Le tourisme culturel
  • Tourisme culturel
  • Tourisme culturel
  • impact socio-culturel tourisme
  • Tourisme culturel et patrimonial
  • Tourisme culturel et m-services

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !