Tourisme historique

Pages: 12 (2812 mots) Publié le: 6 juin 2013
Introduction



I. Aspect général du tourisme historique

1. Définition du tourisme historique

2. Les composantes du tourisme historique

3. Le dispositif juridique de la protection du patrimoine




II. Aspects spécifiques du tourisme historique

1. Estimation de lataille du marché mondial

2. Potentiel de croissance

3. La clientèle cible de ce type du tourisme




III. Etude de cas : ville de Meknès

IV. Les contraintes liées au développement du patrimoine

V. Les propositions pour valoriser le patrimoine



Conclusion

I. Aspect général du tourismehistorique

1. Définition du tourisme historique:

Le tourisme historique comprend des excursions principalement motivés par des aspects du passé, mais aussi des excursions historiques.

Le produit touristique peut être composée de conserves, rassemblées et interprétées objets historiques, des sites, des bâtiments, des quartiers et des villes entières, y compris même des souvenirs et desassociations d'endroits avec des événements et des personnages historiques. La sélection du passé comme une carrière de possibilités et de sa présentation des résultats de consommation contemporains patrimoine qui peut s'appuyer sur le folklore, la mythologie et les produits de l'imagination humaine littéraire et artistique créatif. Les Touristes historiques peuvent être motivés par larecherche de l'identité ou de la fantaisie.

Patrimoine historique et touristique sont presque synonymes et ont une relation de chevauchement avec de nombreuses autres formes de tourisme. Il s'agit notamment des aspects historiques de la culture, des arts et du festival du tourisme, de nombreux aspects de lieu spécifique et tourisme ethnique y compris les flux, le coutume et la gastronomie , et lesvoyages liés à des musées, des galeries d'art, les monuments et les sites archéologiques et historiques. Plus largement, le tourisme représente historiques pour une grande proportion de tourisme urbain.

2. les composantes du tourisme historique:

Le Maroc dispose d’un patrimoine riche et diversifié ; il comprend des milliers de monuments architecturaux dont plus de 250km de murailles,environ 30 villes et prés de 150 site archéologique important. Par ailleurs, plus de 15000 monuments et sites ont été inventoriés selon les différentes catégories.

Cependant ne sont classé que 360 sites historiques et monuments et seulement 8 sites et villes sont enregistrés dans le patrimoine mondial.

Sur le plan archéologique, malgré la richesse dont dispose le Maroc, la richesse resteinsuffisante.

Les musées qui sont aux nombres de 15, contiennent plus de 200 milles articles. Ces musées qui se répartissent inégalement entre les régions, se trouvent dans des locaux en majorité vulnérables et manque d’équipements spécialisés, ce qui expose les richesses nationale à la ruine et entrave la promotion du tourisme culturel.

Le patrimoine oral (traditions, coutumes, artspopulaires) reste vulnérable et constitue la partie la plus menacé par la détérioration et la disparition.

Le patrimoine calligraphique est important et estimé à 50 milles unité, dont 30% est dans un état vétuste, et constitue le patrimoine le plus exposé au vol.

En matière du patrimoine musical il n’été procédé à l’enregistrement que de 108 heures. En dépit du volume de la richesse et de ladiversité des genres musicaux nationaux et qui demeurent exposés au risque de disparition.

Concernant la recherche dans le domaine cultuel, 7 centres spécialisés ont été créés et manquent actuellement de moyen et matériel leur permettant de s’acquitter de leur mission.il s’agit du centre de la préservation du patrimoine architectural de l’atlas du sud, des centres d’études et recherche...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bref historique de tourisme
  • tourisme
  • Le tourisme
  • Tourisme
  • Tourisme
  • Le tourisme
  • Tourisme
  • Historique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !