Tous

Pages: 5 (1188 mots) Publié le: 1 mars 2011
Dissertation, éléments de corrigé



En vous appuyant sur les textes du corpus mais aussi sur ceux de votre manuel, sur vos propres lectures et sur les poèmes étudiés en classe, vous discuterez l’affirmation suivante, du poète Paul Valéry : « La poésie est l’ambition d’un discours qui soit chargé de plus de sens et mêlé de plus de musique que le langage ordinaire n’en porte et ne peut enporter. »



Analyse du sujet :



Ø On oppose ici radicalement deux formes du discours, la « poésie » et « le langage ordinaire ». Il convient d’ores et déjà de donner une définition liminaire de ces deux notions.

Ø Que faut-il entendre par « plus de sens » ? En vertu de quoi, selon quelle définition du sens un discours peut-il être plus signifiant qu’un autre ?

ØComment définir la « musique » dont parle Paul Valéry ?

Ø Valéry semble distinguer le plan sémantique (le contenu du discours) et le plan phonétique. Quel lien convient-il d’établir entre les deux ?

Ø Le surcroît de sens ne dérive-t-il pas de cette plus grande musicalité que Valéry prête à la poésie ?

Þ Le sujet porte bien sur l’essence même du langage poétique.



Tentative deréponse aux questions et recherche d’exemples.



Définition de « la poésie » :



Au sens restreint, la poésie désigne la poésie lyrique, comme le suggère fortement le corpus lui-même, c’est-à-dire l’expression personnelle de sentiments, voire d’idées ou de sensations sous une forme versifiée ou dans le cadre de poèmes en prose.

Mais dans cette citation, Valéry semble désigner sousce terme l’art du langage, que l’on appelle aujourd’hui littérature. Le langage est alors employé dans une intention esthétique, il n’est pas un instrument de communication.

La dissertation porte, d’après l’objet d’étude, sur le genre poétique, mais il peut être intéressant d’élargir la réflexion à tous les genres littéraires, particulièrement à la tragédie classique ou même au roman, en tantqu’il présente un travail du langage, proprement poétique.



Quant au sens du mot sens, dans l’expression « plus de sens » : quel est-il ?



Faut-il penser que le poème comporte un sens « caché », latent, qui ne se laisserait pas immédiatement apercevoir, et qui nécessiterait une relecture ? Le poète serait une sorte de message secret, crypté, nécessitant une exégèse.

Autreinterprétation : le sens du poème serait plus profond, ou plus élevé, plus essentiel que celui du discours ordinaire.

Ou bien : le poème ne s’adressant pas uniquement à l’intellect mais aussi à la sensibilité, à l’émotion, rendrait sensible des aspects du monde que le langage ordinaire néglige voire dissimule (l’ « ostranenie » des formalistes russes, la « défamiliarisation » - l’art nous faisantrecouvrer la sensation de la vie, sensation que l’habitude émousse et même dont l’habitude nous prive, habitude que le langage ordinaire fonde, consacre et pérennise- et la conception bergsonienne de l’art).

Enfin, ce « plus de sens » pourrait renvoyer à une exploration de l’inconnu et du méconnu. La poésie parlerait de ce dont le langage ordinaire ne parle pas, aborderait des sujets considérés soitcomme méprisables, soit, au contraire, comme hors de portée du langage, proprement indicibles.



Pour la musique, Paul Valéry pense à tous les jeux phoniques auxquels se livre le langage, et que les poètes affectionnent : travail du rythme (anaphores, répétitions, parallélismes, rythmes binaires, ternaires, gradations, amplifications, cadences majeures et mineures et, pour ce qui concerne lamétrique : jeu sur la longueur des vers, sur les coupes, les rejets, les enjambements…), travail de la « mélodie » (allitérations, assonances, paronomases), jeux sur la texture sonore des mots, travail de la rime…



Nous avons déjà partiellement répondu à la question portant sur le lien entre « sens » et « musique » en suggérant que la musicalité du poème, dans la mesure où elle sollicite...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tous
  • Tous
  • Tous
  • Pour tous
  • Tous
  • Tous
  • Tous
  • Tous

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !