Toute vérité est-elle démontrable

Pages: 13 (3027 mots) Publié le: 19 janvier 2011
TP 1: Toute vérité est-elle démontrable?

Ce sujet « toute vérité est-elle démontrable ? », reconnait implicitement que la notion de vérité est liée à celle de démonstration. De fait, le sujet interroge cette relation pour en déterminer précisément les modalités. La démonstration est définie comme le respect des règles de la logique où l’enchainement rigoureux des propositions conduit à unevérité. Celle-ci est donc entendue comme le produit de la démonstration. Or la vérité n’est pas forcément unique car elle comporte ‡ domaines, ‡ objets. L’interrogation porte donc de façon plus large sur la relation entre ces ‡ domaines et la démonstration. Ainsi, si cette dernière est reconnue comme un critère nécessaire, ce critère est-il pour autant suffisant? S’il ne l’est pas, cela signifie quela vérité est multiple et qu’elle échappe alors à la démonstration. Peut-on alors encore parler de nécessité et quand est-il du statut même de la vérité?
Il est manifeste que la démonstration est un critère nécessaire mais non suffisant. Il faut donc s’interroger sur les rapports de la raison à la notion de vérité.

La notion de vérité est subordonnée à la notion de démonstration qui en garantiela validité.
La vérité est un jugement et suppose donc une cohérence dans sa définition même. On distingue généralement deux formes de vérité: la première est l’exigence de cohérence de l’esprit avec lui-même, la seconde relève de la correspondance entre mon jugement & la réalité. Comme l’affirmait Saint Thomas D’Aquin « La vérité est en mon esprit, en tant qu’il est adéquat à la réalitéperçue ».En conséquence, pour l’une ou l’autre définition, la vérité est d’abord définie comme un jugement, ainsi que ce jugement soit ou non avec la vérité extérieure. L’essentiel est d’abord dans la détermination des conditions de possibilités de jugement. Celui-ci ne saurait être irrationnel. Or la démonstration porte cette exigence de rationalité puisqu’elle est définie comme le modèle rationnel. Ladémonstration est donc la 1ère condition de la vérité, ce qu’on appelle une condition transcendantal.
La démonstration repose sur un certain nombre de règles qui permettent l’universalité, l’objectivité, la rectitude de tout jugement. Par jugement, on définit la capacité qu’a l’homme de relier des idées, enchainer ‡ propositions. De la sorte, pour être vrai, ces propositions ne doivent pass’enchainer de manière aléatoire. Une proposition en entraine une autre. Ainsi Platon ne s’y était pas trompé lorsqu’il y avait fait inscrire sur l’Académie « nul n’entre ici s’il n’est géomètre ». Mais c’est Aristote qui a codifié les règles de la logique dans l’Organon à partir de la définition du syllogisme « Discours dans lequel certaines choses étaient posées, quelque chose d’autre que ces données enrésulte nécessairement du seul fait de ces données ». Le moyen terme doit être la cause de la conclusion et l’ordre des idées qui forme mon jugement est parfaitement cohérent. La conclusion est démontrée et elle correspond à l’ordre des faits. C’est pourquoi dans les Nouveaux essais sur l’entendement humain, Leibniz dit « un art d’infaillibilité en vertu de la forme du raisonnement ».
L’étude de laforme a cependant dévoiler une limite du syllogisme. C’est pourquoi on peut lui substituer le modèle mathématiques. La démonstration ne relève plus du syllogisme d’Aristote. Celui-ci a donc fait les preuves de sa limite et de son insuffisance. Dès le XVIIème s., des auteurs comme Descartes rejettent l’enseignement scolastique car celui-ci est jugé dépassé. Tout l’enjeu du discours de la méthodeconsiste à dépasser la scolastique pour fonder une méthode nouvelle. La scolastique d’Aristote présente diverses imperfections. Tout d’abord ses syllogismes sont facilement adaptables et peuvent permettre de véhiculer de fausses idées. Ce raisonnement semble logique quelque soit son contenu, du moment que l’aspect formel est préservé. Ensuite, en remplaçant un des termes, la formule perd...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Toute vérité est-elle démontrable?
  • Toute vérité est-elle démontrable ?
  • Toute vérité est elle démontrable ?
  • Toute vérité est-elle démontrable
  • Toute vérité est-elle démontrable?
  • Toute vérité est elle démontrable?
  • Toute vérité est-elle démontrable ?
  • Toute vérité est-elle démontrable ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !