TP physiologie ECG complet

Pages: 6 (1383 mots) Publié le: 9 mai 2014
 FACULTE DE MEDECINE D'ORAN
DEPARTEMENT DE PHARMACIE
LABORATOIRE DE PHYSIOLOGIE


Compte rendu de TP n°03:

ELECTROCARDIOGRAPHIE

Nom :
Prénom :
Groupe :



Plan de travail:
*Introduction:
*But de manipulation:*Principe de manipulation:
*Matériels et méthodes:
Matériels et produits.
Manipulation (méthode).
Caused'erreurs:

*Comptage et résultats:
*Interprétation des résultats:
*Discussion:
*Conclusion:





Année Universitaire : 2011-2012

Introduction:
Lecœur est un organe qui produit en permanence des impulsions électriques, nécessaires à sa contraction. Pour étudier le fonctionnement électrique du cœur il faudrait en principe planter des électrodes à la surface du cœur et étudier comment les ondes se propagent d’une électrode à l’autre. Mais l’on s’est aperçu depuis longtemps qu’on obtient exactement le même en installant les électrodes auxpoignets, aux chevilles et sur la peau du thorax. Le tracé obtenu constitue l’électrocardiogramme (ECG), ce dernier est fondamental en cardiologie : il permet de poser des diagnostics précis (troubles du rythme, infarctus, péricardite … etc.), sans entraîner la moindre contrainte pour le malade.


But de manipulation:

Faire un électrocardiogramme et étudier par les dérivations standardsd’Einthoven deux enregistrements (conditions normales puis apnée)


Principe de manipulation:

Comme pour tout muscle, la contraction du muscle cardiaque est précédée de phénomènes électriques engendrant des différences de potentiel: quand l’onde électrique traverse le cœur, une infime partie de ce courant se propage à la surface du corps ce qui permet de faire un enregistrement en plaçant simplementles électrodes sur la peau et étudier ainsi le fonctionnement du muscle cardiaque. Au niveau de la membrane cellulaire, il existe entre l’extérieur (chargé positivement) et l’intérieur (chargé négativement) une différence de potentiel appelée potentiel de repos. L’activité électrique correspond à une dépolarisation (inversion des charges électriques négatives et positives) de la membrane qui sepropage le long des fibres myocardiques. Le résultat est la contraction musculaire. Cette phase est suivie immédiatement d’une phase de repolarisation et ainsi de suite.
L’ECG est réalisé en plaçant les électrodes aux extrémités des quatre membres, c’est l’enregistrement en fonction du temps des variations du potentiel électrique, on peut ainsi visualiser sur le tracé l’activité électrique desdifférentes parties du cœur.




Matériels et méthodes:

* Matériels et produits:
Alcool et coton
Electrocardiographe
* Manipulation (méthode):

-On commence par effectuer les branchements: on relie les deux paires d’électrodes à la boîte de dérivation, cette dernière est reliée à l’appareil amplificateur enregistreur.
-Onnettoie ensuite les extrémités des membres à l’aide d’un coton imbibé d’alcool, et on place les bracelets sur les zones nettoyées en s’assurant que chaque électrode est placée dans l’endroit requis. Puis on met l’appareil en marche.
-On effectue de cette manière deux enregistrements : conditions normales, puis apnée.





*Fonctionnement de l’ECG:


Il s’agit des 3 dérivations...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • TP n 1 physiologie complet
  • TP ecg
  • TP physiologie vegetal
  • TP PHYSIOLOGIE CARDIAQUE
  • Rapport tp physiologie
  • TP Physiologie animale
  • ecg
  • Physiologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !