tp3magnetisme

322 mots 2 pages
TP 3 La confirmation de l'expansion océanique par l'étude du magnétisme des roches magmatiques

A la mort d'Alfred Wegener en 1930 sa théorie est abandonnée. Mais l'étude du magnétisme des roches de la croûte océanique relance le débat sur la mobilité des continents et en 1962, l'hypothèse de l'expansion océanique est formulée (doc 4 p 97).

C'est à vous de confirmer cette hypothèse à partir des données fournies. Vous utiliserez les moyens de communication scientifique de votre choix. A rendre sous forme de format numérique imprimé, un exemplaire par groupe.

1- La mémoire magnétique des roches

Expliquez les propriétés magnétiques des roches magmatiques et les données qu'elles fournissent.
Les roches magmatiques telles que le Basalte sont formés de minéraux leur donnant une aimantation. De plus, les substances ferromagnétiques présents dans le magma et qui ont formé le basalte ont fait que lorsque le magma s'est refroidi, aimantation s'est maintenue et est devenue rémanente. Elle a de ce fait fossilisée le champ magnétique de l'époque. Ainsi, on peut dire que les roche magmatiques ont une aimantation rémanente et ont fossilisée le champ magnétique de l'époque ou le magma formant ces roches s'est refroidi.

2- La confirmation de l'expansion océanique

Les mesures de magnétisme ont été réalisée à l'aide de sondes qui ont observé l’aimantation des roches océaniques. Ainsi, lorsqu'on fait une étude des roches sous marines, on observe qu'arrivé à une dorsale, tout ce qu'on observe à partir de là est la même chose en sens inverse. Cela veux dire qu'à cet endroit là, il y a des millions d'années, une expension océanique a bien eu lieu et plaques différentes se sont éloignèes simultanément, d'où la ressemblance entre les 2 côtés de la dorsale. La vitesse à laquelle les plaques ont bougé se calcule grâce à la distance parcourue par les plaques et leur ancienneté. Ainsi, en 11millions d'années, les plaques ont bougé de 500 km ce qui nous fait environ

en relation