Tpe wax bio

2919 mots 12 pages
DOSSIER TPE
LES PLANCHES BIO Tout d’abord, je me suis intéressé aux planches de surf. Est-ce que je pourrais un jour surfer avec une planche écolo ? J’ai un ami surfeur Fred Compagnon, d’une trentaine d’années, qui est revenu aux origines et qui surfe aujourd’hui avec une planche en bois (en pin des landes) sans dérives et fabriquée par lui-même. Mais je n’en suis pas là ! A Hawaï, ils fabriquent aujourd’hui des planches avec des fibres de noix de coco. . Le principal avantage écologique de ce matériau, c'est qu'il est disponible sur place. Enfin, ça, c'est valable si vous pratiquez le surf à Hawaïï. Sinon, la noix de coco est de toute façon présente en abondance dans certaines régions du monde, mais…. la planche contient bel et bien des fibres exotiques, mais celles-ci restent emprisonnées entre deux couches de fibres de verre qui assurent la solidité et l'étanchéité de l'engin. En 2011, COLORS produira une planche bio dont le coeur sera en carton hydrophobe et non plus en mousse polyester, le corps en résine et tissu de fibre de lin et non plus en fibre de verre. Le polystyrène est issu de la pétrochimie. Le polystyrène est obtenu par polymérisation du styrène. C'est dans un autoclave (récipient à parois épaisses et à fermeture hermétique conçu pour réaliser sous pression (de quelques bars) soit une réaction industrielle, soit la cuisson ou la stérilisation à la vapeur) que la réaction aboutit au polystyrène. La firme « Ecomoana », , fabrique une planche de surf “verte” avec un nom Polynésien, “Moana” qui signifie “La mer”. Techniquement c’est une planche de surf fabriquée en “expanded polystyrène” ou EPS, plus recyclable et plus résistant que le Polystyrène traditionnel. Ils utilisent également de la fibre de lin, pas de fibre de verre. fibre de lin et constitue une alternative intéressante aux fibres de verre en raison des économies d’énergie à la fabrication et de la recyclabilité. Le tout est tenu en place par de la résine à 50% bio, à base de

en relation