Traité sur la tolérance

Pages: 11 (2647 mots) Publié le: 15 juin 2013
Azoulay Devoir de Français : Questions de lecture 21/11/12
Nessim Texte : « Traité sur la Tolérance » de Voltaire
1ES3 Vers la lecture de l’œuvre


Note : Commentaire :



Questions

Faits et arguments :

1) Le Lieu de l’affaire (ville de Toulouse et sa région) a del’importance dans l’affaire Callas car de nombreuses années auparavant, Henri IV, pour rétablir la paix civile, impose l’Édit de Nantes en 1598 qui donne de nouvelles libertés aux protestants. Mais sous Louis XIII, il n’est plus tant respecté, la situation empire sous Louis XIV jusqu’à la révocation en 1685, ce qui donne lieu à de véritables croisades. Le roi se radicalise. De nombreux protestants seconvertissent au catholicisme tout en gardant, en secret, leur culte.
En 1724, un nouvel édit renforce les mesures anti-protestantes (peine de mort pour les pasteurs, etc.). Pourtant, la communauté reste très importante en France, mais malgré cet élément, la haine envers les protestants ne cesse de croître notamment à Toulouse où l’affaire Calas a débuté. En effet, Jean Calas, protestant, a étéaccusé de meurtre envers un membre de sa famille, son fils, qui d’après certaines rumeurs souhaitait se convertir au catholicisme, ce que le père n’aurait décidément pas approuvé. Ainsi, dû à sa haine et à son histoire contre les protestants, la ville de Toulouse a eut une importance capitale dans l’affaire. À cause de rumeurs répandues ou de malentendus, cette affaire commença a prendre desproportions dont aucun de nous ne s’y attendait visiblement. De même ces éléments locaux peuvent êtres retrouvés lorsque les juges ont pris la décision de tuer Jean Calas à cause : de l’hostilité des Toulousains envers les protestants et du fait qu’ils ne toléraient pas que l’on pratique cette religion démontrent ainsi l’erreur infâme et scandaleuse que les juges ont commis lors de l’affaire de lafamille Calas. Voltaire s’y emploie avec toute son activité, ses relations, son sens de la politique car au-delà de la défense d’innocents, il s’agit pour lui d’attaquer les fanatiques.

2) Voltaire montre à travers son œuvre que l’intolérance n’a aucun fondement en « droit » grâce à ce chapitre. En effet, d’après lui : « Le droit naturel est celui que la nature indique à tous les hommes ». PourVoltaire, lorsque « l’on a donné et reçu une promesse, elle doit être tenue », le droit naturel, humain et de l’intolérance sont trois droits qui diffèrent chacun selon un principe ayant une certaine valeur importante. L’intolérance est avant tout, une tendance de ne pas supporter que les autres aient une opinion différente de la sienne. C’est donc le contraire de la tolérance, elle n’est donc fondéesur aucun droit. Elle est même caractérisée par Voltaire « d’absurde » et de « barbare » et est dite être « le droit des tigres » qui sont alors comparés à des humains incroyablement violents et sauvages se dévorant entre eux. . L’intolérance apparaît comme éminemment négative par le fait qu’elle n’est ni un droit humain, ni un droit divin. Voltaire exprime cette idée de diverses manières dans letraité. Cette notion est associée à la violence et assimilée à un sentiment bestial qui vient des « tigres ». L’intolérance est déshumanisée et proscrite par l’idée philosophique qui va vers l’humain. C’est une mise en valeur de son contraire, le droit à la tolérance.
Ce principe a donc une valeur universelle car il peut s’appliquer à n’importe qui peut importe sa religion, sa culture, sonorigine etc., le droit de l‘intolérance peut être « respecté » peut importe l’individu (ou le groupe d’individus) ou l’endroit sur terre.

3) Dans les chapitres VIII-X, Voltaire s’intéresse notamment au temps des anciens Romains, à l’époque où ceux-ci doutaient totalement et rejetait l’existence d’un seul Dieu auquel les chrétiens, les juifs et les musulmans respectaient (et même aujourd’hui)....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Traité sur la tolérance
  • Traité sur la tolérance
  • Traité sur la tolérance
  • Traité sur la tolérance.
  • traité sur la tolérance
  • Traité sur la tolérance
  • Le traité sur la tolérance
  • Le traité sur la tolérance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !