Transmission des éléments Romains

11643 mots 47 pages
L’utilité de l’histoire

L’histoire est une matière enseignée dans nos écoles. Nous en apprenons sur celle-ci dès notre entrée au secondaire. Mais qu’apprenons nous réellement? Plusieurs questions sont à se posées! Pourquoi quelqu'un un jour a décidé de transmettre ses connaissances, que ce soit par écrit, par les moeurs. L’histoire comporte bien des mystères mais elle nous aide, sans aucun doute, a comprendre ce que nous sommes maintenant. On dit souvent qu’il faut savoir d’où on vient pour savoir où on va, pour analysé et peut être même prédire l’avenir, celle avec un grand A. Pendant notre enseignement, nous avons apprit de nombreux noms, de nombreuses dates et événement mais avec un regard éloigner nous arrivons a comprendre cette utilité. Ouvrons les yeux sur ce qu’il nous a été transmit; l’architecture, les principe logique encrée dans nos têtes, les symboles, la culture etc. L’instinct de conservation est un trait commun à chaque civilisations, peut importe quand et où ils ont existé. La peur de s’éteindre et de mourir les ont pousser a transmettre leurs connaissances afin de persister dans le temps et l’espace. Cette hantise les a poussé à conquérir de nouveaux territoire, a imposer leurs religions, leurs structures sociales, leurs coutumes et leur symboles. De nombreuses guerres s’en sont suivi, ayant comme résultat la persistance des caractéristiques des empires les plus puissant à travers le temps. Certains ont tellement eu d’influence qu’on en retrouve encore les vestiges à travers notre société actuelle. On peut supposer que notre société souhaite préservé les liens autant matériel qu’immatériel des civilisations antérieures. Nous expliqueront donc les causes dans les prochaines pages.

Rome

Lorsque l’on pense à l’héritage des Romains en Europe occidentale ainsi qu’a travers le monde, on pense souvent à de grands monuments tels qu’amphithéâtres ou aqueducs. Dans les pays parlant le latin, la langue est aussi un élément qui ramène

en relation

  • Christianisation de l Empire romain
    305 mots | 2 pages
  • Régime général de l'obligation
    4484 mots | 18 pages
  • Analyse evangile d'ebbon
    642 mots | 3 pages
  • Culture occidentale
    6028 mots | 25 pages
  • Histoire du droit de la famille section 1
    3415 mots | 14 pages
  • L'ancien droit
    2389 mots | 10 pages
  • Le droit a la renaissance
    1665 mots | 7 pages
  • Les valeurs hypocratiques
    1697 mots | 7 pages
  • Cour svt
    1602 mots | 7 pages
  • Introduction historique au droit 1ère année
    9798 mots | 40 pages