Transport

Pages: 15 (3713 mots) Publié le: 22 mars 2013
Note de Synthèse n° 103
Mars 2008 Les transports de produits chimiques : un marché jeune en mutation
Le secteur des transports maritimes de produits chimiques est à bien des égards particulier. Il comprend à la fois des cargaisons de vracs secs, de vracs liquides ou gazeux et des transports par conteneurs. L’organisation des transports de produits chimiques en vrac rappelle d’ailleurs celle dela conteneurisation, avec ses départs cadencés, ses lignes maritimes, ses hubs et sa parcellisation de la marchandise. Ce secteur complexe, par le nombre et les caractéristiques des marchandises ainsi que par la sophistication des navires, évolue sous la pression de trois phénomènes : la réglementation internationale qui devient plus stricte, le développement des échanges au sein de l’aireMoyen-Orient / Extrême-Orient, et la concentration des armements. Cet aperçu, qui se focalise sur les produits liquides, passe en revue les éléments fondamentaux de ce secteur maritime aussi discret qu’efficace. La chimie : un marché multiforme Avec 155,6 millions de tonnes (Mt), les transports de produits chimiques sous formes liquide et gazeuse représentent une part relativement faible du commercemaritime international (de l’ordre de 2%) mais une part non négligeable de la valeur des échanges mondiaux (11%). De plus, ils sont dotés d’une vigoureuse croissance, puisqu’en vingt ans, ils ont été multipliés par 3,5. On distingue couramment trois grandes catégories de produits liquides ou gazeux : • Les organiques composent 50% des échanges, soit un peu plus de 76 Mt. Schématiquement, c’est lachimie du carbone et de l’hydrogène. Il s’agit notamment de plus de 2 000 dérivés du pétrole (pétrochimie). • Les inorganiques, qui composent 10% des échanges, soit 15.6 Mt (chimie "de la coordination", des minéraux, des métaux, de certains composés moléculaires comme le chlore ou le phosphore). Plusieurs produits se démarquent comme les acides sulfuriques et phosphoriques, l’ammoniac ou l’azote. •Les huiles et les graisses animales et végétales, qui recouvrent 30 % des échanges soit quelques 48 Mt. L’huile de palme est le grand marché de ce secteur. • Il reste un solde de 10% d’autres produits. Les échanges devraient atteindre 175 Mt en 2011 et 181 Mt en 2015. Si les produits organiques et la pétrochimie ont guidé la croissance depuis 15 ans, ce sont les huiles et les graisses qui sontappelées à mener les échanges dans les 15 années qui viennent pour deux grandes raisons : tout d’abord la hausse de la population mondiale, en particulier dans les aires urbaines et les pays émergents, s’accompagne d’une hausse de la demande en huiles et graisses, notamment pour les usages industriels (peintures et encres, savons et détergents…). Ensuite, la hausse de la consommation en bio-carburantsdevrait générer des échanges plus soutenus de produits comme le bio-éthanol. Aujourd’hui, 70% des échanges de bio carburants sont localisés dans l’espace américain (nord, centre et sud). Mais d’ici 2010, ce sont 50 Mt par an qui pourraient transiter du Brésil, des Etats-Unis et d’Afrique du Sud (excédentaires) vers l’Europe et l’Asie (déficitaires). Les échanges de produits chimiques sont avanttout régionaux. Les transactions au sein de l’Europe se sont montées à 533 milliards USD (Mds US$) en 2006, loin devant les échanges entre pays d’Asie qui représentent 112 Mds US$ et entre le Canada et les Etats-Unis (63 Mds US$). L’industrie chimique consomme une grande part des produits qu’elle fabrique, en générant de nombreux échanges de sous-produits entre usines. Dans ce cadre, la proximitéentre industriels d’une part, et entre industriels et consommateurs d’autre part est extrêmement importante. Elle permet davantage de réactivité et limite les coûts de transport et de logistique. Face aux marchés régionaux, on discerne trois grandes routes internationales. La plus importante relie l’Europe aux Etats-Unis. La valeur des échanges y a atteint 136,7 Mds US$ en 2006. La seconde s’étire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Transport
  • Le transport
  • les transports en Suisse
  • Transports
  • Transport
  • Le transport
  • Transport
  • transport

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !