Travail sur les mères précosses

Pages: 8 (1839 mots) Publié le: 3 février 2013
Travail de recherche sur un fait social :




Les grossesses d’adolescentes.


[pic]


Table des matières :

• Introduction. 3.




• Développement :

1. Causes, facteurs et conséquences 4.
2. Profil de la mère5.
3. Repérage historique 5.
4. Les interruptions volontaires de grossesse 6.
5. Grossesses poursuivies7.
6. Préventions 7.




• Conclusion. 8.
































• Introduction.

A l’adolescence, la socialisation est importante et entrainedes relations avec d’autres jeunes. Quand ceux-ci sont amenés à avoir des rapports sexuels, des remises en question sont alors soulevées.
Chez n’importe quelle femme, jeune ou âgée, la problématique d’une grossesse se pose dès qu’elle rentre en contact avec un homme. Ce ci dit, les grossesses précoces font aussi parties des grossesses générales, mais concerne davantage notre public de mineur.Pour cela, j’ai été amené à me demander ce qui amenait les adolescentes à garder leur enfant et ce qui arriverai à l’enfant et à sa mère. Il m’est évident de penser que des rapports non protégés en sont la causes. Je suppose que l’avortement peut être pris en compte et que des difficultés économiques surviendront.
Enfin, j’ai entamé une recherche sur les grossesses d’adolescentes pour mieux cernerce fait social. Je trouve donc intéressant de s’informer sur des changements d’avenir définitifs causés par une grossesse.





























• Développement.


1. Les causes, facteurs et conséquences :

Tout d’abord, il faut savoir que le taux de grossesse adolescente reste constant au fil des années. Nous pouvons distinguer 5 profils lesconcernant.
Il y a les grossesses de Rites d’initiation où le désir d’être enceinte est plus fort que le désir réel d’enfant. Elles regroupent les adolescentes qui, généralement, cumulent les conduites à risques. La grossesse est une manière de mettre au défi le compagnon. Ce sont souvent des jeunes filles qui appartiennent à des milieux défavorisés. La plupart de ces grossesses n’aboutissent pas.
Ily a les grossesses SOS. Elles sont désirées, voulues par l’adolescente qui, par ce geste, démontre la volonté implicite de lancer un cri d'alarme, un signal de détresse qui peut couvrir une dépression, l'envie de suicide,… Les adolescentes qui appartiennent à ce profil ont souvent en commun une histoire familiale perturbée. La plupart se font avorter.
Il y a les grossesses d’Insertion. Ellessont désirées et même programmées. Ces adolescentes chez qui le mariage précoce est culturel, sont issues de familles nombreuses, traditionnalistes. Elles vivent déjà en couple. Le compagnon est présent, il s’implique dans la grossesse. Avoir un enfant représente pour ces jeunes l’acquisition d’un statut valorisé.
Il y a les grossesses d’Identité. Désirées également mais pas nécessairementprogrammées, elles touchent les d’adolescentes qui désirent acquérir une identité sociale valorisante, celui d’être mère comme les précédentes et ainsi veulent prouver leur féminité, s'émanciper, avoir le désir naturel de maternité, le désir de se reproduire ou encore le désir de prouver son indépendance à ses parents.
Il y a enfin les grossesses accidentelles : La plupart des grossesses de ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Enculateur precose
  • les grossesses precoses
  • Les grossesses precoses
  • Les meres porteuses
  • l'école des mères
  • Meres porteuses
  • Les ados-mères
  • La fête des mères

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !