Tristan et iseut de thomas

1728 mots 7 pages
« El beivre qu’ensemble beümes / Nus n’en avrum ja mais confort ; / A tel ure duné nus fu / A nostre mort l’avum beü » Ces 4 vers montrent bien la trame principale de Tristan et Iseut. C’est une légende celtique qui est apparue au XIIème siècle sous forme de fragment. Notre passage est tiré du Tristan et Iseut de l’Anglo Normand Thomas. Comme dans Pyrame et Thisbé ou bien plus tard dans Roméo et Juliette, l’amour est vu ici comme mortel. T et I ont bu une potion qui les a rendus immédiatement amoureux l’un de l’autre. Le problème est qu’ I est la femme de l’oncle de T : Marc . A la découverte de l’adultère, Tristan sera exilé et cherchera tout au long du roman à revoir son seul amour : Iseut la Blonde. Notre extrait est tiré de l’excipit du roman : Tristan vient de mourir, trahi par sa femme qui lui ment en lui disant que la voile du bateau est noire, donc qu’Iseut la Blonde ne viendra pas pour le sauver.
De quelle manière le narrateur réussit il à mélanger lyrisme et pathétisme pour donner toute sa force à cet excipit ?
3 moments : Arrivée d’Iseut et annonce de la nouvelle tragique Plainte d’Iseut : pathétisme et lyrisme Mort d’Iseut

I Arrivé d’Iseut et annonce de la mauvaise nouvelle

1783 : Arrivée d’Iseut sur la terre marquée par le verbe « est issue » => elle a enfin pu sortir du bateau dont elle était prisonnière à cause de la tempête.
1784 1785 : Douleur de la population marquée par l’intensif « grant » La mort de T est aussi représentée dans les lieux de cultes comme les « seinz as musters as chapeles » : montre bien que tout le monde est affligé de la mort de T. T prie Dieu de les sauver avant de mourir « Deus salt Ysolt e mei ! » v 1762 mais nous verrons par la suite qu’I n’accorde aucune importance à Dieu dans sa plainte. Nous pouvons donc observer un des rares moments où la religion est présente dans ce passage : par le son des cloches mais aussi dans la bouche du vieillard.
1786 1788 : Ces 3

en relation

  • Tristan et iseut
    3142 mots | 13 pages
  • Le mythe tristan et iseut
    1439 mots | 6 pages
  • L’amour plus fort que la mort
    1042 mots | 5 pages
  • Tristan et Yseult
    1411 mots | 6 pages
  • Tristan
    2910 mots | 12 pages
  • Tristan et iseult
    2076 mots | 9 pages
  • Ni vous sans moi
    553 mots | 3 pages
  • tristan et iseut
    730 mots | 3 pages
  • Tristan et Iseut
    1595 mots | 7 pages
  • pistes de lecture tristan et iseut
    5118 mots | 21 pages