Tristes tropiques de lévi-strauss

521 mots 3 pages
Résumé du Texte de Lévi-Strauss extrait de Tristes Tropiques. PLAN DU TEXTE : Première partie (§ 1 à §4 ) : aucune société n'est parfaite... §1 : toutes les sociétés comportent une part d'imperfection; §2, 3 et 4 : argumentation vérifiant cette thèse à partir de la confrontation de deux exemples : la coutume prétendument barbare des primitifs pratiquant l'anthropophagie et la pratique prétendument civilisée de l'exclusion pénitentiaire dite anthropémique. Deuxième partie (§5 à §13) : caractères singuliers et éclairants de la pratique ethnologique pour comprendre le fonctionnement de nos sociétés : § 5, paragraphe de transition : la dimension critique de l'ethnologie semble rehausser les sociétés primitives et rabaisser notre civilisation dite développée; § 6 et § 7 : l'enquête ethnologique manifeste à la fois la grandeur et les crimes de notre civilisation conquérante et elle entretient heureusement une distance critique dans nos jugements de valeur portant sur les diversités culturelles ; § 8 et 9, avec Rousseau nous pensons que l'état social est inhérent à l'homme ; § 10 et 11 : l'anthropologie fondée par Rousseau dégage le modèle de toute société humaine, modèle déjà existant dans les sociétés néolithiques où l'humanité apparaît déjà pleinement réalisée; § 12 et 13 : pour l'ethnologue ce modèle a une portée heuristique et critique : il permet en effet de démêler l'essentiel de l'accidentel dans la nature actuelle de l'homme et de critiquer de façon positive notre société. Conclusion (§ 14) : on ne doit pas ignorer les progrès accomplis au cours de l'histoire mais il faut utiliser nos connaissances ethnologiques pour réformer notre société.

Résumé. L'ethnologie, source d'un modèle social critique. (8) L'ethnologie démontre que toutes nos sociétés comportent également de l'imperfection. Écartons le caractère prétendument barbare de pratiques nous paraissant insoutenables comme l'anthropophagie. De fait elles manifestent paradoxalement un plus grand respect de

en relation

  • Levi-strauss - tristes tropiques
    356 mots | 2 pages
  • Claude levi-strauss tristes tropiques
    2911 mots | 12 pages
  • Commentaire de claude lévi-strauss, tristes tropiques, 1955.
    1103 mots | 5 pages
  • Claude Levi Strauss "Tristes Tropiques" p 36/37
    486 mots | 2 pages
  • Ethnologue unique
    6728 mots | 27 pages
  • Tropiques
    1393 mots | 6 pages
  • Triste tropique
    1718 mots | 7 pages
  • Le coucher du soleil - tristes tropiques de claude lévy-strauss
    3631 mots | 15 pages
  • Tristes tropics
    2561 mots | 11 pages
  • POWEN TT 1
    485 mots | 2 pages