Umberto Eco

Pages: 6 (1287 mots) Publié le: 22 juin 2014
Dire presque la même chose illustre des problèmes que pose la traduction à travers des situations qu’Umberto Eco a vécues en tant qu’éditeur, auteur et traducteur. Cet ouvrage qui est plein d’exemples.
Il se réfère, en outre, à des linguistes, tels Jakobson et Pierce, et à des essais sur la traduction, parmi lesquels : Après Babel, de George Steiner, Le Paradigme de la traduction et Défi etbonheur de la traduction, de Paul Ricœur et de lui-même, entre autres, il veut comparer les traductions : comprendre les choix opérés par les traducteurs.
D’abord en se servant de la traduction de Silvie de Nervalm le critique littéraire illustre le problème de relativité de certaines notions par la difficulté qu’il a rencontré pour traduire le terme  « chaumière ». Il savait qu’une chaumièreétait une humble et petite maison de paysans faite de pierre au toit de chaume. Cependant, aucun terme italien ne se rapporte à une telle maison qui remplit tous ces critères. En effet, le mot ‘capanna’ en italien serait en bois ou en paille……………………………..1
Autrement dit, il faut s’adapter, on doit renoncer à certaines significations pour faire ressortir celles qui sont essentielles dans lacompréhension du passage ou pour faire sentir l’atmosphère au lecteur. ……………………………………2
Ensuite, Il montre ainsi que l’équivalence entre signifiant et signifié est relative et qu’il faut utiliser avec précaution des synonymes, surtout dans la traduction.
Umberto Eco souligne qu’il ne faut pas mettre un signe d’égalité entre « signifié » et synonymie. Le signifié doit être plutôt compris comme ce qu’uneentrée de dictionnaire ou d’encyclopédie fait correspondre à un terme donné. ………………………………………….3
Selon Peirce, pour etablir le signifie d’un signe, il est necessaire de le remplacer par un autre signe ou un ensemble de signe, ai ainsi de trouver l’interprenten final (d’un autre point de vue est le sens profond et l’effet conclusif d’un texte). Pour comprendre ce que Peirce veut dire, il faut presenterles differents niveaux d’interpretation, qui peuvent causer de problemes quand on traduit. ………………………………………………..4 ??????
Mais il ne suffit de produire un interprétant du terme, de l’énoncé ou du texte original pour traduire. L’interprétant est ce qui nous fait savoir qch de plus. Si on interprete le rat comme un mammifère rongeur, j’apprends sur le rat des caracteristisques qu’on ognoraitauparavant. Mais parler d’un « mammifère rongeur » dans une traduction à la place du rat n’aurait pas produit le même effet que si l’on le traduisait de la manière la plus naturelle : par le mot rat. En d’autres mots, l’interpretent peut parfois dire qch de plus, qui par rapport au texte est qch de moins.
C’est pourquoi le traducteur négocie en permanence. Eco développe cette comparaison tout au longde l’ouvrage. Négocier, cela veut dire distinguer les pertes absolues – les cas où il est impossible de traduire. Lorsqu’il n’y a pas de synonyme exact d’un mot dans la langue de traduction (et c’est le cas le plus souvent), le traducteur négocie les propriétés du mot original qui lui paraissent pertinentes – par rapport au contexte et aux objectifs que le texte s’était fixés.
Les genss’accordent en general pour reconnaitre certaines objets, admettre intersubjectiviement que c’est un chat qui traverse la rue et non un chien. Cela signifie qu’on possede un shema mental a partir duquel nous sommes en mesure de reconnaitre une occurrence d’un objet donne. Ce shema il definie comme type cognitif.
Umberto Eco fait une distinction dans le type cognitif que l’on peut avoir entre contenunucléaire et contenu molaire. Le contenu nucléaire se rapporte aux connaissances dont tout le monde dispose sur un sujet. Ainsi, tout le monde sait qu’un rat est un petit rongeur qui se distingue par sa taille et sa forme de la souris, mais c’est une definition insuffisante. Mais rares sont ceux qui seront capables de préciser qu’il est originaire d’Asie, qu’il fait partie de la famille des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Umberto eco
  • Umberto eco
  • Argumentation de l'article de umberto eco parut en 2003
  • Fiche de lecture
  • Umberto saba
  • Analyse citation umberto eco « la télévision rend intelligents les gens qui n’ont pas accès à la culture et abrutit ceux...
  • Résumé de l’article de umberto eco, "innovation et répétition : entre esthétique moderne et post-moderne", extrait du numéro...
  • Eco

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !