Une étrange veillée funèbre de balzac - gobseck

560 mots 3 pages
Une étrange veillée funèbre

Problématique : En quoi ce texte nous offre une vision Balzasienne de l’humanité ?

Axe 1 : Une page descriptive Aze 2 : Description de l’humanité

Ce texte présente une scène tragique puisqu’il s’agit d’une veillée funèbre que Balzac décrit avec précision : ligne 6 « deux prêtres », ligne 31 « le cadavre du compte », ligne 37 « le mourant ». Il y a la présence d’un mort qui est l’objet de toutes les attentions mais pas forcément pour pleurer. Derrière le cadavre se trouve l’enjeu de l’argent : ligne 10 on a le rire muet de Gobseck et ligne 13 l’ironie du cadavre. Gobseck est le personnage le plus sardonique. Son personnage devient à la fin diabolique : ligne 53 « Hé hé s’écria Gobseck ». Gobseck a gagné la partie sans agir. Gobseck devient riche au dépend du malheur de autres. On a une allitération en M à la ligne 70 « cette maison m’appartient depuis longtemps ». Dans ce texte Balzac décrit le mort avec hyperbole, la chambre est en désordre à la ligne 3. A la ligne 18, le corps est décrit comme un spectacle : ligne 17 « expirer », l32/42 « cadavre en travers jeté raidis convulsion doigts crochus ». On a le champ lexical de la souffrance et la l’agonie. Il y a deux expressions hyperbolique : ligne 37 « grotesquement horrible ». Balzac utilise le registre de l’exagération de la comédie horrible qui fait un contraste tragique et ironique : ligne 21 « confusion horrible », ligne 33 « dédaigneusement jeté ». Il y a la comparaison avec l’enveloppe. Dans ce texte Balzac décrit des personnages secs. Balzac utilise le discourt direct à la ligne 6, 15, 63, et 66. Faire parler les personnages renforce la véracité de la scène, il y a beaucoup d’exclamation. Elles expriment soit la peur ligne 15, soit l’émotion ligne 59, soit la satisfaction ligne 63 et Balzac joue avec les différents registres.

Balzac présente plusieurs types de personnages. Derville le narrateur accompagné de Gobseck sont spectateur de cette tragédie, ils ont un

en relation

  • Honor De Balzac
    30951 mots | 124 pages
  • Francais
    32571 mots | 131 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages
  • la litterature française pour les nuls
    246771 mots | 988 pages
  • Psychanalyse du feu
    39562 mots | 159 pages
  • Alain - esquisses sur l'homme
    81190 mots | 325 pages