Une cathédrale gothique : saint-pierre de beauvais

Pages: 5 (1245 mots) Publié le: 1 octobre 2013
Une Cathédrale Gothique : Saint-Pierre de Beauvais

Introduction :

L’art gothique est né au XIIème siècle dans les villes du Nord de la France. Les cathédrales sont considérées comme des maisons du peuple. Tout les corps de métier participent à sa construction.
Les cathédrales sont plus vastes que les églises, elles accueillent les chrétiens devenus plus nombreux avec la population quis’accroit.
Les cathédrales gothiques sont immenses et compliquées. Elles sont recouvertes en utilisant une nouvelle technique architecturale: celle de la voûte sur croisée d'ogive. Une voûte sur croisée d'ogives est une voûte formée de deux arcs qui se croisent en diagonales.
La cathédrale de Beauvais fait partie de la seconde génération de l'âge d'or gothique.

PARTIE 1 : Historique

Lacathédrale Saint-Pierre de Beauvais est construite en Picardie, à partir de 1225 après l’incendie de l’ancienne église cathédrale surnommée « Notre-Dame de la Basse Œuvre »
Le chœur de l'ancienne cathédrale est détruit, l'évêque choisit de bâtir un nouvel édifice, 46 années vont être nécessaires pour élever le chœur.
L’édifice s’est élevé lentement, pratiquement entièrement en craie, terminé en 1270.Après une dizaine d’années, des culées extérieures se rompent, à l’intérieur les dégâts sont considérables, les réparations se terminent aux alentours de 1347.
Après les années perdues à reconstruire le chœur, arrive la Guerre de Cent Ans.
Une fois la guerre finie, on envisage un transept pour la cathédrale, ce chef d'œuvre de l'époque flamboyante, nécessitera 50 longues années pour êtreconstruit.
Plutôt que de construire une nef, ils élèvent une flèche, une flèche haute de 150 m depuis le sol. Le 30 avril 1573, alors que les fidèles sont rassemblés
pour le jour de l'Ascension, la flèche et les trois étages du clocher s'écroulent.
La reconstruction, assez rapide, prive encore la cathédrale des sommes nécessaires pour la finir. Pour remplacer la flèche, une simple voûte en planche estmise en place au sommet de la croisée.
Lors de la Révolution française en Octobre 1793, les sans-culottes pillent et 
saccagent la cathédrale, ils décapitent notamment les têtes des statues. La Cathédrale ne sera plus, pendant 20 ans, qu'une simple église paroissiale, jusqu'au retour de l'évêché, en 1823.La cathédrale se voit dotée, en 1876, d'une sublime horloge astronomique.
Lors de La SecondeGuerre Mondiale des vitraux sont brisés, et le grand orgue rendu inutilisable. Dans les années 1990, le chœur commence à perdre l’équilibre, les piliers s'écartent par endroit de plus de 30 cm.
En 1993, on pose en urgence d'immenses étais. La cathédrale n'est plus instable car elle est consolidée. Les étais sont encore en place, par précaution, jusqu'à la fin des travaux, notamment larestauration de la toiture. La cathédrale reste aujourd'hui toujours impressionnante, même si pourtant elle reste inachevée.

PARTIE 2 : Parties remarquables de l’extérieur de la cathédrale

L’extérieur de la cathédrale est constituée de :

- Arc-boutant : formé d’un arc (en maçonnerie) qui contrebute la poussée latérale des voûtes en croisée d’ogives.
- Pinacle : ouvrage (en plomb ou en pierre), deforme pyramidale ou conique, qui sert de couronnement à un contrefort. C’est un élément décoratif de l’édifice qui assure aussi la stabilité de la structure.
- Croisée d’ogives : système dans lequel les voûtes ne se reposent plus directement sur les murs mais sur des ogives croisées, la poussée étant alors répartie sur des piliers (eux-mêmes soulagés par des arcs-boutants et des contreforts).- Clef de voûte : pierre, placé au centre de la croisée d’ogives qui maintient l’ensemble de la voûte.
- Rosace : grand vitrail de forme circulaire.
- Contrefort : renfort de maçonnerie, saillant et massif, élevé sur la face extérieure d’un bâtiment voûté afin de contenir la poussée des arcs et des voûtes.
- Tympan : élément d’architecture placé au dessus d’un portail
- Vitraux :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cathédrale saint pierre de montpellier
  • Les cathedrales gothiques
  • Mise en relation Cathédrale Saint Pierre et le Palais de justice de Nantes par la notion de structure
  • Les gargouilles sur les cathédrales gothiques européennes
  • Art gothique, cathédrale de strasbourg
  • saint pierre
  • la cathédrale saint-étienne
  • Cathedrale saint-julien du mans

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !