Une petite synthèse sur le surréalisme

2104 mots 9 pages
|

Le Surréalisme | Synthèse | | «Automatisme psychique par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale » | | | |

Le Surréalisme Aux origines du Surréalisme

La fin du XIXème siècle marque la fin d’une ère caractérisée par une envie constante d’innover ; c’est une période d’optimisme où l’on croit encore que l’homme est en perpétuel progrès. Cette période de progrès et de stabilité porte alors le nom de la « belle époque ».
Toutefois, un évènement atroce vient bouleverser les choses ; il s’agit de la première guerre mondiale (1914-1918). Survient alors une crise de l’identité de l’homme. On remet en question tout ce en quoi on avait autrefois confiance, c’est-à-dire l’homme, l’idée du progrès, ainsi que le savoir.
La guerre de 1914, de par sa cruauté entraine un refus total de l’époque, refus de l’héritage et de l’art. C’est dans ce chao total, cette grande barbarie que le Dadaïsme voit le jour (vers les années 1920). Ce mouvement se dit révolutionnaire et s’oppose à tout ce qui a engendré cette situation chaotique c’est-à-dire la prédominance de la raison, l’arrogance rationaliste ; il s’oppose également aux institutions, aux valeurs traditionnelles et bourgeoise ainsi qu’à toutes les formes de contrainte pouvant empêcher ou limiter la liberté de penser et d’opinion (les dogmes).
DADA regroupe en son sein, plusieurs jeunes révolutionnaires parmi lesquels André Breton, Robert Desnos, René Crevel, ou encore Benjamin Péret, …
Toutefois, constatant l’incapacité du Dadaïsme à reconstruire des valeurs positives, André Breton rompt avec le mouvement en publiant en 1922 des textes critiques dans sa revue Littérature et regroupe autours de lui d’autres artistes. Le groupe s’auto-désigne comme le « mouvement flou » jusqu’à

en relation

  • Littérature
    1611 mots | 7 pages
  • Séquence poésie et surréalisme
    2833 mots | 12 pages
  • Cours dadaïsme - surréalisme
    2378 mots | 10 pages
  • Capital de la douleur
    1812 mots | 8 pages
  • Le surréalisme
    2448 mots | 10 pages
  • Prévert, L'orgue de Barbarie
    1370 mots | 6 pages
  • 9782210441149_francais2e_ldp_duProgrammeauManuel
    5344 mots | 22 pages
  • Limeeli
    5216 mots | 21 pages
  • le XX me si cle
    6083 mots | 25 pages
  • ue explication d’un extrait du Cahier d'un retour au pays natal
    1322 mots | 6 pages