Vendredi ou les limbes du pacifique

849 mots 4 pages
Vendredi et les limbes du pacifiques

Pourquoi cette solitude souffrance, ce sentiment profond d’isolement, d’abandon, d’exclusion qui selon plusieurs sondages, chrétiens ou non, reste le plus grand mal de notre société contemporaine ?
Si je devais tenter une définition j’adopterais volontiers celle que j’ai trouvée un jour dans un ouvrage sur le sujet : "Le sentiment profond de solitude arrive lorsqu’une personne ne peut satisfaire ses besoins les plus élémentaires, les plus simples, les plus nécessaires, que sont la communication, l’attachement et l’affection". C’est n’être rien pour autrui et poussé à l’extrême, c’est ne plus exister. Et parce qu’il faut du courage pour examiner ce sentiment dans notre vie, c’est trop souvent un sentiment que nous passons sous silence, un compagnon que nous ignorons ou du moins que nous voulons ignorer, que nous réprimons et que nous cherchons à transformer par tous les moyens.
La solitude nous renvoie à l’appel de Dieu dans le jardin d’Eden et la peur de la solitude à l’appel de la croix Père, pourquoi m’as-tu abandonné... (Mt 27.46). Si la Bible replace l’homme devant ses responsabilités, elle souligne aussi le côté positif de la solitude, lieu de rencontre avec Dieu, lieu où nous remportons des victoires.
Il ne faut pas non plus négliger ce que j’appellerai des facteurs sociologiques aggravants : l’urbanisation, le travail de plus en plus prenant, les familles éclatées, l’individualisme... et le fait que certains aggravent eux-mêmes leur solitude. Ils sont seuls et sans amour parce que si effrayés, si vides, si désespéramment en manque qu’au lieu d’attirer, ils repoussent. Ils deviennent in-portables, in-supportables alors qu’ils ont tant besoin des autres. Certains sont seuls et isolés parce que trop difficiles à aimer.
Tout être humain doit apprendre à exister par lui-même, pas au travers de l’autre, pour l’autre, comme l’autre, par l’autre. C’est le principe même de la maturité, de l’autonomie, c’est devenir adulte.

en relation

  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    4494 mots | 18 pages
  • Vendredi et les limbes du pacifiques
    504 mots | 3 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    2397 mots | 10 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    1931 mots | 8 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    15692 mots | 63 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    1517 mots | 7 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifiques
    1486 mots | 6 pages
  • Vendredi ou le limbes du pacifique
    8863 mots | 36 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    639 mots | 3 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    977 mots | 4 pages