Venus anadyomène Rimbaud

379 mots 2 pages
Vénus Anadyomène

Comme d'un cercueil vert en ferblanc, une tête
De femme à cheveux bruns fortement pommadés
D'une vieille baignoire émerge, lente et bête,
Avec des déficits assez mal ravaudés ;

Puis le col gras et gris, les larges omoplates
Qui saillent ; le dos court qui rentre et qui ressort ;
Puis les rondeurs des reins semblent prendre l'essor ;
La graisse sous la peau paraît en feuilles plates ;

L'échine est un peu rouge, et le tout sent un goût
Horrible étrangement ; on remarque surtout
Des singularités qu'il faut voir à la loupe...

Les reins portent deux mots gravés : Clara Venus ;
– Et tout ce corps remue et tend sa large croupe
Belle hideusement d'un ulcère à l'anus.

Les Parnassiens, parmi lesquels Banville, furent les destinataires de trois premiers poèmes envoyés par La Poste le 24 mai 1870, "Par les beaux soirs d'été", "Ophélie" et "Credo in unam", poèmes largement plagiés de Chénier, Gautier, Virgile et Lucrèce. Mais devant le peu d'intérêt des parnassiens pour le jeune poète de 17 ans, Rimbaud va tourner la poésie parnassienne en dérision, le sarcasme va remplacer le bel élan initial et le propos friser la parodie. À la source de l' inspiration du jeune poète, deux ensembles d'images qui ont constitué son enseignement scolaire, la mythologie et l'enseignement religieux. Ces ensembles sont chargés d'une iconographie développée qu'il connaît par cœur et qui sont les thèmes favoris des parnassiens. S'il s'attache donc dans un premier temps à illustrer sagement ses poésies de toute cette iconographie pour suivre les maîtres de l'époque, il va vite s'en détourner pour en livrer sa vision personnelle, l'admiration faisant place au dégoût. Rimbaud manifeste pour le latin, le grec, la mythologie un intérêt et un talent certain qui sera récompensé par plusieurs prix scolaires. Rimbaud s'inspirera dans ses premiers poèmes de cette mythologie et ponctuera ses textes de lyres, de muses, de nymphes, de mots grecs et latins

en relation

  • "Venus anadyomène" de arthur rimbaud
    1036 mots | 5 pages
  • Arthur Rimbaud Venus Anadyomène Comment
    1063 mots | 5 pages
  • Venus anadyomène
    1057 mots | 5 pages
  • Rimbaud et la figure de Vénus
    3749 mots | 15 pages
  • Analyse Vénus Anadyomène
    1199 mots | 5 pages
  • Arthur Rimbaud
    2728 mots | 11 pages
  • Vénus anadyomène
    359 mots | 2 pages
  • Vénus anadymène, arthur rimbaud, un poeme du genre parodique
    1344 mots | 6 pages
  • Venus anadyomène - introduction de commentaire
    330 mots | 2 pages
  • venus anadiomène Rimbaud
    1092 mots | 5 pages