Verlaine, " Mon rêve familier "

Pages: 8 (1988 mots) Publié le: 16 juin 2014
Plan détaillé : Verlaine, Poèmes saturniens, « Mon rêve familier »
Introduction :
Paul Verlaine a écrit Les poèmes saturniens en 1886. Ce recueil est composé de quatre sections : Mélancholia, Eaux-fortes, Paysages et Caprices. « Mon rêve familier » appartient à la première section : Mélancholia, qui rend sensible un état d’âme et évoque des souvenirs. Ce poème suit les règles d’uneforme fixe : le sonnet. Il est donc constitué de deux quatrains et deux tercets d’alexandrins aux rimes embrassées avec alternance de rimes féminines et masculines selon un schéma traditionnel. Si le rapport entre le sonnet et la musique est prégnant depuis le XVIe siècle, Verlaine lui confère une musicalité bien particulière.
Nous allons voir comment Verlaine parvient à faire émerger d’un rêveparadoxal l’image d’une femme tout aussi idéalisée qu’inquiétante.
Pour répondre à cette question, nous verrons, dans un premier temps, que Verlaine fait le récit de son rêve. Nous verrons ensuite que ce rêve chante la femme idéale, pour enfin montrer qu’il se transforme quelque peu en cauchemar.

I) Verlaine fait le récit de son rêve
A) Un récit de rêve
- Le titre : « Mon rêve familier »= Registre lyrique (Déterminant possessif « mon ») + thème principal du poème « rêve » = tonalité onirique + Adjectif « familier » = récurrence et itération + registre intime et personnel, registre lyrique redoublé.
- Utilisation du présent + adverbe « souvent » (« Je fais souvent ») = Un rêve itératif, une obsession. Le poète, dès le premier vers, annonce qu’il va faire le récit de « ce rêve »en particulier, et le déterminant démonstratif montre qu’il ne s’agit pas de n’importe quel rêve, mais d’un rêve qui se répète et qui hante ses pensées, ce qui amplifie encore son caractère obsessionnel.
- Le déterminant démonstratif « ce » a un effet d’annonce, comme un titre, il a une valeur proleptique et prépare le lecteur à ce qui va suivre. Il redouble donc le titre.
B) Un rêve paradoxal- Les adjectifs « étrange et pénétrant » contrastent avec celui du titre (ce qui est familier ne devrait pas être étrange). En effet étrange vient du latin extraneus qui signifie « qui vient du dehors, extérieur ». Il a d’abord désigné ce qui est hors du commun (« extraordinaire » et « épouvantable » dans la langue classique). Il désignera plus tard, par affaiblissement, ce qui est «très différent de ce qu’on a l’habitude de voir », l’étrange (n.m.) désignant un genre littéraire (XIXe) dans lequel des éléments étranges sont intégrés au récit. Il y a donc une inquiétude paradoxale (par rapport à familier) dans ces deux adjectifs. «Pénétrant » désigne ce qui émeut fortement et ce qui laisse une trace forte (idée de douleur). Il faut noter, dans le même ordre d’idées, l’allitérationen [r] et en [t] qui fait sonner durement ce vers, ainsi que l’alternance des phonèmes vocaliques clairs (ouverture) [é] et nasalisés (profondeur) [ ã ] qui imite le mouvement allant de la tristesse à la consolation et qui sera reprise dans les voyelles de certaines rimes du poème. La musicalité du poème en mime donc l’onirisme et l’angoisse annoncée dès l’ouverture.
C) Un rêve empreint delyrisme
- Pronom personnel « Je », et dix occurrences de la 1re pers.
- La molle douceur de l’allitération en [m] qui prolonge elle aussi l’homophonie « m’aime » / « même », et la répétition de «m’aime». Cette allitération se poursuivra dans certains des vers suivants [vv. 3, 4, 5, rime du vers 6, 7, 11], et elle paraît d’autant plus pertinente à souligner qu’elle apparaît dans « aime, femme, me,aimés, calme, blême » termes qui entrent tous dans l’orientation lyrique du poème.
- Deuxième quatrain: « mon cœur » siège des émotions.
- « hélas ! » interjection lyrique par excellence (exprime la douleur).
II. Une rêve qui chante la femme idéale
A) Une femme imaginaire
- Récurrence du pronom personnel « elle » + Article indéfini « une » (Qui s’oppose au déterminant démonstratif, bien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Paul verlaine "mon rêve familier"
  • Mon rêve familier verlaine
  • Mon reve familier verlaine
  • Mon reve familier verlaine
  • Mon reve familier verlaine
  • Analyse De Mon rêve Familier Verlaine
  • Verlaine "mon rêve familier"
  • Mon rêve familier-paul verlaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !