Vers une égalité homme- femme au c

Pages: 16 (3834 mots) Publié le: 10 mai 2010
INTRODUCTION

La question des droits de l’homme semble remonter d’aussi loin que le temps. On la situe généralement dès la constitution des premières sociétés. Bien avant J.C., la question des droits et libertés avait longtemps été posée. Les philosophes Antiques l’entrevoient alors comme un droit naturel de l’homme (Aristote, Platon, stoïciens…). Mais ces droits restent ceux des bourgeois, desnobles et des philosophes, les esclaves étant considérés comme des sous Hommes, donc insusceptibles de détenir un quelconque droit. Les droits de l’Homme seront alors perçus comme des droits universels avec les philosophes chrétiens notamment St Thomas d’Aquin, St Augustin. Sophocle en donne également un exemple dans son « Antigone ». Hippocrate s’inscrit dans cette même logique et proclame ledroit de tous à des soins de santé. Mais pour que ces droits et libertés soient consacrés au plan juridique, il faudra attendre 1979 en GB avec l’habeas corpus, puis suivront les USA en 1776 et plus précisément dans l’état de Virginie. On reconnait ces deux textes comme les premières chartes des droits de l’Homme. Ensuite viendra en 1789 la France avec la Déclaration Française des Droits del’Homme et du Citoyen. Mais ces droits consacrés n’ont pas une portée universelle. Le droit français par exemple reste discriminatoire à l’égard des femmes qui sont privées de certains droits à l’instar de celui du vote. Il faudra alors attendre 1948 pour qu’au plan international un texte vienne reconnaitre des droits universels à tous les humains indépendamment du sexe, de la race de la religion et de laclasse sociale. Elle pose un principe clair dans sont préambule : «  tous les hommes naissent égaux en dignité et en droit ». Ce texte vient consacrer l’égalité des droits de tous et de toutes. Dès lors les femmes détiennent les mêmes droits que les hommes. Droits de l’homme = droits de la femme. La DUDH renforce d’avantage l’un des caractères essentiels du droit qui est son caractère général etimpersonnel. En effet le droit a comme particularité d’être générale en principe, c’est-à-dire est la même pour tout le monde sans distinction aucune. C’est ce qui garantie l’inexistence de différence dans les droits reconnus aux hommes et aux femmes. Il est impersonnel c’est-à dire qu’il ne vise pas une personne précise mais l’ensemble des personnes. Malgré cette généralité qui semble unegarantie d’égalité des droits homme-femme, il demeure une difficulté de taille : la valeur juridique de ce texte. Il ne s’agit que d’une simple recommandation sans force contraignante, de simples vœux formulés à l’égard des Etats qui sont invités à prendre au plan interne des mesures contraignantes pour obliger les uns et les autres au respect de ces droits. La mise en application exige des mesures auplan interne. L’attitude des Etats devant cette exigence s’avère alors ambivalente. D’abord, on a des Etats qui souscrivent à l’exigence et mettent en place une règlementation interne, certes pas favorable seulement aux femmes mais au moins destinée à rendre effectif le respect des droits humains contenus dans la déclaration. Ensuite on a des Etats qui affiche un total détachement à l’égard del’égalité des droits consacrée par la déclaration et ce refuse à toutes concession. On les recrute beaucoup plus parmi les Etats confessionnels islamiques qui dénient certains droits aux femmes. (Pratique de la charria). Enfin, certains Etats ne prennent pas de position tranchée. Sur le plan formel, ils consacrent l’égalité des droits hommes et femmes. Mais sur le plan matériel, c'est-à-dire ensubstance, ils dénient ce qu’ils donnent sur le plan formel. La question qu’il serait intéressante de poser ici est celle de savoir dans qu’elle catégorie se classe le Cameroun. Le législateur camerounais organise t-il un régime discriminatoire à l’égard des femmes ? Pour être clairement plus proches de notre thème ? Le droit camerounais reconnait-il une égalité des droits hommes-femmes ? Une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Égalité homme/femme pib
  • Egalité Homme Femme
  • Egalité homme femme
  • Egalité homme femme
  • Homme et femme , égalité impossible ?
  • Egalité homme femme
  • Egalité homme/femme
  • Egalité homme et femme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !