Versification

Pages: 6 (1352 mots) Publié le: 1 juin 2013
Versification et formes poétiques

Le vers s'oppose par définition à la prose. On s'en sert lorsque le langage quotidien n'est pas suffisant, notamment dans un contexte religieux, mais aussi pour évoquer tout ce qui ne relève pas de la conversation ordinaire : on trouve ainsi, depuis l'Antiquité jusqu'au xviiie siècle, des traités de physique ou de philosophie écrits en vers. La poésie, étantelle aussi un discours « autre », a souvent recours au vers, dont il faut savoir reconnaître les spécificités.

Éléments de versification

La versification française est héritée de la versification latine, mais, en français, le décompte (base de la versification) prend pour unité la syllabe.
Les différents types de vers
Les vers les plus courants sont « pairs », c'est-à-dire qu'ils sontformés d'un nombre pair de syllabes :
six syllabes = hexasyllabe ;
huit = octosyllabe ;
dix = décasyllabe ;
douze = alexandrin.
Certains poètes, comme Verlaine, emploient toutefois des vers impairs, comme le pentasyllabe (vers de 5 syllabes) ou l'heptasyllabe (vers de sept syllabes).
Compter correctement les syllabes
Pour compter correctement les syllabes, il faut tenir compte de la règle ditedes emuets :
on compte le e lorsqu'il est placé devant une consonne ;
on ne le compte pas lorsqu'il est placé devant une voyelle, ou bien lorsqu'il est en fin de vers.
Exemple : « Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne » (Victor Hugo)
Dans ce vers, les trois e sont muets : les deux premiers sont suivis d'une voyelle, le troisième est situé en fin de vers.

Diérèse et synérèseDeux autres phénomènes influent sur le compte des syllabes : la diérèse et lasynérèse. Ces deux phénomènes concernent l'association de deux voyelles, dont la première est un i, un u ou un ou.
Dans le langage courant, on a tendance à prononcer ces associations en une seule syllabe : on dira nuit en une syllabe, union en deux syllabes, etc.
En versification, le poète a le choix : soit il adoptele mode courant, effectuant ainsi une synérèse ; soit il désire une prononciation en deux syllabes, nommée alors diérèse.
Exemple : « Vous êtes mon lion superbe et généreux » (Victor Hugo) 
Dans cet alexandrin, on n'obtient les douze syllabes que si l'on prononce li/on en deux syllabes, avec une diérèse. Ce procédé permet d'obtenir le bon décompte, mais il permet surtout d'insister sur un mot enl'allongeant (allongement qui est ici amplifié par le fait que le mot lion est placé au milieu du vers).

Les rimes et les jeux de sonorités

En français, les vers s'associent entre eux, selon une récurrence de sons dont la rime est la principale représentante. On peut classer les rimes suivant leur richesse :
une rime est dite riche lorsque trois sons au moins sont en commun entre les deuxvers : sombre / ombre (son [] + son []+ son [], le e final étant muet) ;
une rime est suffisante lorsque deux sons sont en commun : orage / ravage(son [] + son [], le e final étant toujours muet)
une rime est pauvre si elle ne comporte qu'un son en commun : beau / château(son [])
Les rimes offrent plusieurs dispositions possibles :
rimes plates ou suivies : les rimes se succèdent selonle schéma aabb
rimes croisées : les rimes alternent, schéma abab
rimes embrassées : les rimes externes encadrent les rimes internes, schéma abba
Il arrive que la rime soit remplacée par une assonance, c'est-à-dire la similitude d'une voyelle d'un vers à l'autre, mais avec une différence de consonne : dans le couple farine / pastille, on a ainsi une assonance en i. L'assonance était pratiquée au MoyenÂge, et certains poètes modernes l'emploient de nouveau. 
Remarque : à l'intérieur du vers, on trouve aussi des jeux de sonorités – que ce soit des rimes intérieures, ou des assonances. Ainsi dans le vers de Racine : « Tout m'afflige et me nuit et conspire à me nuire. »

Le rythme du vers

Un vers correspond à une certaine diction. La manière dont les mots et syllabes s'enchaînent, dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La versification
  • versification
  • Versification
  • Versification
  • versification
  • Versification
  • Versification
  • La versification

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !