William Shakespeare

Pages: 5 (1018 mots) Publié le: 30 janvier 2014
Légende et biographie

William Shakespeare naquit à Stratford-on-Avon, dans le fertile Warwickshire, entre le 20 et le 26 avril 1564. Il était le fils d'un notable, alors prospère, qui, en 1568, fut bailli ou maire de la petite ville. Il fit donc d'abord des études tranquilles dans une de ces bonnes « grammar schools » qui dispensaient alors une éducation démocratique. Mais, à partir de 1577,la fortune familiale déclina. On ne sait ce qu'il advint alors du fils, que nous ne retrouvons qu'à la fin de novembre 1582, épousant une femme de huit ans son aînée, Anne Hathaway. Une fille leur naquit en mai 1583. On a pensé que ce n'était pas Shakespeare qui, à dix-huit ans, avait été le séducteur et que la singulière sévérité qu'il manifesta jusqu'au bout, parfois hors de propos (cf. Prosperodans la Tempête), aux liaisons prématurées pouvait être liée à une rancune personnelle.

On a lieu de penser que Shakespeare arriva seul à Londres en 1587 ou 1588. Ce sont des années de grands événements. En 1587, Marie Stuart, retenue prisonnière depuis vingt ans et en faveur de qui des complots catholiques s'ourdissent périodiquement, est décapitée. En 1588, l'Invincible Armada, qui se croyaitdéjà maîtresse de l'Angleterre, est mise en déroute : la puissance anglaise est affermie et consolidée. Le théâtre élisabéthain fait au même moment une entrée fracassante dans l'époque et dans l'histoire culturelle avec la Tragédie espagnole de Thomas Kyd, prototype du drame de la vengeance, dont Hamlet sera l'exemple le plus illustre et le plus singulier, et avec Tamburlaine (Tamerlan) deMarlowe, glorieuse expression d'une vision paranoïaque.

On ne sait si, comme le veut une de ces légendes qui tiennent ici lieu de biographie, Shakespeare s'approcha d'abord du théâtre en tenant par la bride les chevaux des spectateurs. Dès que nous rencontrons (en 1594) son nom dans des documents d'archive, il est non seulement acteur, mais aussi actionnaire de la troupe dite « du lord Chambellan ».C'est désormais à travers les documents relatifs à l'histoire du théâtre que nous suivons ses progrès. L'acteur, en lui, ne semble pas avoir beaucoup compté ; d'ailleurs, le métier ne payait pas ; mais l'homme d'affaires théâtrales fit si bien les siennes qu'en 1596 il avait remis sa famille à flot et faisait anoblir son père. Si peu qu'il jouât, par ailleurs, l'optique des planches restait lasienne, jusqu'au point de devenir le symbole fréquent de la vie qui n'est peut-être qu'illusion vitale et parodie de réalité : Hamlet parle comme un acteur qui joue Hamlet. La troupe, ayant joué un Richard II sur commande pour Essex, se trouva en disgrâce à la fin du règne ; notre auteur sera, par contre, lié aux célébrations du règne de Jacques Ier.

Sa vie privée reste entièrement mystérieuse. Ona tenté de la tirer de la séquence de 154 sonnets, publiée en 1609, mais dont une partie, comme le révèle un écrit contemporain, était connue dès 1598. Ces sonnets content une curieuse histoire avec un accent souvent poignant de vérité ; pourtant, la vérité de l'homme de théâtre peut-elle jamais être nue ? Le drame, ici, est à quatre personnages : le poète, l'ami, la maîtresse et, en retrait, lepoète rival. Les sonnets les plus ardents sont ceux, voisins dans leur vision du Phèdre ou du Banquet, où Shakespeare chante son amour de l'ami. Pierre Jean Jouve veut voir dans le vingtième un témoignage d'homosexualité. On y lira plutôt la frustration, qui viendrait de ce que par malheur l'objet aimé n'appartient pas au sexe dont on peut jouir ; si cet objet s'appelle Southampton, dont les mœurssont connues, l'obstacle pourrait n'être qu'un interdit en soi-même. Au surplus, depuis Pétrarque, il y a dans tout sonnet beaucoup de littérature ; on a même avancé l'hypothèse d'une commande. Mais, sur le fond – l'admirable langage des émotions, qui est le vrai fond de ces poèmes et leur signifié-signifiant –, on ne peut guère se tromper : cet homme est tel qu'il se dit ; c'est un masochiste,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • William shakespeare
  • William shakespeare
  • William Shakespeare
  • william shakespeare
  • William shakespeare
  • William shakespeare
  • William shakespeare
  • William Shakespeare

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !