Zazie dans le metro - presentation du roman + analyse du langage

400 mots 2 pages
Zazie dans le métro est un roman de Raymond Queneau, publié en 1959.
Le livre raconte les aventures d’une petite fille délurée dans les rues de Paris à la fin des années cinquante.
Zazie passe quelque jour chez son oncle à Paris. Son désir était de prendre le métro mais elle va être déçue d’apprendre que ce dernier est en grève. Malgré cette déception, elle démarre une aventure tantôt seule, tantôt accompagnée de personnages « bizarres » : son oncle Gabriel, susceptible d'être homosexuel, le policier Trouscaillon, le chauffeur de taxi Charles, Madame veuve Mouaque, folle d'amour, le guide touristique slave Fédor Balanovitch, les touristes, etc.

Le langage du texte est assez particulier, il combine des registres de langues bien différents. (On retrouve en effet un mélange de français savant et de formes parlées populaires).
Queneau parle d’ailleurs de néo-français.

Le néo-français est un élément de la conception du langage de Raymond Queneau qui se voulait un remplacement du français écrit standard. Il se caractérise par une syntaxe et un vocabulaire typiques du langage parlé et par une orthographe plus ou moins phonétique. Ex : Doukipudonktan (p11), Faut pas egzagérer (p164), Gzakt. Lagoçamilébou. (p46).

Les tournures populaires se dit d'un mot, d'un sens, d'une construction courants dans la langue parlée, mais qui seraient considérés comme choquants ou vulgaires dans un écrit ou dans une communication orale plus formelle. (Le niveau de langue « populaire » signale aussi des termes argotiques passés dans la langue ou des termes marqués d'un tabou.)
Ex : ça urge (p53), leur tronche (p184), la bouffe (p128).
Les mots valises sont des mots résultants de la réduction d'une suite de mots à un seul mot, qui ne conserve que la partie initiale du premier mot et la partie finale du dernier. Ex : hormosessuel (p177),…
L’argot est un langage ou vocabulaire particulier qui se crée à l'intérieur de groupes sociaux ou socio-professionnels déterminés, et

en relation

  • Zazie
    5662 mots | 23 pages
  • Zazie dans le métro
    2333 mots | 10 pages
  • Zazie
    6205 mots | 25 pages
  • nait on libre ou le devient on
    38865 mots | 156 pages
  • Zazie dans le métro - dissertation
    7144 mots | 29 pages
  • Les écrivains témoins de leur temps
    13735 mots | 55 pages
  • Le roman
    3212 mots | 13 pages
  • Zazie
    51216 mots | 205 pages
  • Biographie raymond queneau
    965 mots | 4 pages
  • La joie de vivre
    53777 mots | 216 pages