Zfzef

39720 mots 159 pages
Le droit des obligations est le domaine du droit le plus important, c'est le droit des contrats, tous les rapports humains sont fondés sur les contrats, le premier contrat est le contrat social (celui où l'on accepte de vivre en société). On a élaboré un certain nombre de règles qui régissent ces contrats.

Le mot « obligation » a plusieurs sens: * dans un sens général (qu'on ne retiendra pas) il y a obligation quand quelqu'un doit respecter une prescription légale, cela exclu le fait qu'il y ai une contrepartie à ce droit (quand on est obligé il n'y a pas de contre partie). Dans ce sens « obligation » signifierait tout ce que l'ordre juridique commande à une personne (c'est une contrainte).
Dans ce cadre il n'y a qu'une obligation juridique, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de créancier qui va exigé l'exécution de l'obligation. Donc il n'y a pas de lien entre deux personnes. Toute obligation renferme un devoir car le débiteur est tenu d'exécuter l'obligation, mais l'inverse ne se vérifie pas il n'y a pas de réciprocité; tout obligation implique un devoir mais tout devoir n'implique pas une obligation. Tout devoir existe quand il existe un bénéficiaire, qui doit être déterminé. La loi impose les devoirs généraux qui se transforment en obligations quand ils sont transgressés, quand on transgresse la loi, il en découle une obligation. L'automobiliste qui n'a pas respecté son devoir va avoir l'obligation de payer. * Sens juridique: une obligation est un lien de droit entre deux ou plusieurs personnes (et non entre une personne et une chose: le droit de propriété n'est pas une obligation), en vertu duquel l'une d'elle (le créancier) peut exiger de l'autre le débiteur une prestation ou une abstention, donc l'obligation désigne le rapport obligatoire qui existe entre créancier et débiteur, ce rapport possède deux aspects: l'actif (la créance) et le passif (la dette). * On peut donner une 3ème définition selon Cornu qui considère uniquement du coté de la

en relation