Zola, l'assommoir, chapitre 10

Pages: 8 (1823 mots) Publié le: 6 février 2011
ZOLA, Assommoir, chapitre 10, le vitriol et les symptômes de l'alcoolisme
de "C'est que, dans le ménage des Coupeau ..." à " ... bousculer son liquide."

Situation du passage : Gervaise a abandonné sa "boutique" à Virginie et les Coupeau vivent désormais "sous les toits, dans le coin des pouilleux". Coupeau s'est remis à boire ; deux années s'écoulent et le couple s'enfonce dans la misère. Lapetite Lalie Bijard supporte , après sa mère déjà morte d'un coup de pied, les tortures de son père, rendu fou par l'eau-de-vie. Coupeau fait un premier séjour à l'hôpital Sainte-Anne, sort guéri, mais recommence à boire.

INTRODUCTION
Exemples d'idées de départ : le projet de Zola en écrivant les Rougon-Macquart ; le terme "Assommoir" ; Dionysos et Bacchus ; la Préface du livre et lesprincipes du naturalisme ; associations comme "Alcooliques anonymes" ...
(Situer le passage dans le roman ; poser la question de l'intérêt de cette page ; annoncer le plan)
Exemple : Après avoir étudié la manière dont le romancier décrit les "ravages" physiques et psychologiques de l'alcoolisme, nous nous demanderons ce qui rend cette page si vivante et si forte.

I° PARTIE Zola se livre, dans cettepage, à une description naturaliste des "ravages" opérés dans l'organisme de l'alcoolique.

1°§ Sa narration nous fait suivre les transformations physiques d'un alcoolique.
IA Les signes cliniques de l'alcoolisme sont apparus "peu à peu" (l.13) et la narration nous fait suivre, grâce à la technique du retour en arrière et à l'emploi de temps verbaux marquant l'antériorité, l'évolution dupersonnage de Coupeau : "l'heure était passée", l.7 , les jambes étaient devenues", l.32.
IA D'abord les signes extérieurs, observés par Gervaise. L'amaigrissement : "sécot" (l.11) terme familier pour parler d'une personne sèche, décharnée , et non plus "vilaine graisse" (modalisateur qui marque le jugement sur la mauvaise santé antérieure) ; le teint cadavérique ; l'atteinte du système digestif, laperte d'appétit : oxymore éloquent des "dents molles", ...
IA D'autres symptômes ressentis, eux, par Coupeau, sont exacts et scientifiquement observés, conformément à la méthode naturaliste : vertige l.38, impression de froid, l.40, tremblements, l.42. La science actuelle explique cela par l'action perturbée des neuro-transmetteurs.

2° § Ces symptômes se doublent de l'apparition progressive detroubles dans les perceptions sensorielles.
IA D'abord le goût, l.14 "pour le pain", et l'odorat, l.16 : même la nourriture la mieux accommodée ne lui fait plus d'effet.
IA Puis le toucher : l.29, "picotements sur la peau, aux pieds, aux mains".
IA Enfin l'ouïe et la vue : l.36-37, "les oreilles bourdonnantes, les yeux aveuglés d'étincelles"
Tous les sens sont donc atteints.

3° § Zola brossedu malade un portrait en mouvement particulièrement pittoresque et saisissant.
IA Ce passage du chapitre constitue un sommaire et le narrateur souligne le caractère itératif du récit : l.19-20, "le matin" ; nous assistons au déroulement d'une journée "classique". D'abord le réveil, puis les déambulations sur le "trottoir" où les troubles deviennent plus graves : "il festonnait" , image évoquantles zigzags de Coupeau, sa perte d'équilibre.
IA A cela s'ajoute le pittoresque des notations visuelles et des couleurs : "il se plombait, avec des tons verts" , l.11-12, "il restait un gros quart d'heure plié en deux", l.20-21.
IA De même pour le pittoresque sordide de certaines notations auditives. On entend Coupeau "toussant et claquant des os (...) et lâchant de la pituite", ce liquideglaireux que les alcooliques rejettent le matin à jeun : les vomissements ne nous sont épargnés !

II° PARTIE Les "ravages" du corps s'accompagnent de "ravages" comportementaux et conjugaux.

1° § Le couple de Gervaise et Coupeau, le "ménage", est atteint.
IA Dans ce sommaire, résumant une longue période, les "premières années" (l.10), c'est avec Gervaise, la femme de Coupeau, que nous suivons...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'assommoir Zola Chapitre 10 Commentaire composé
  • Zola, l'assommoir, résumé par chapitre
  • Chapitre 5 de l'assommoir zola.
  • L'assommoir chapitre 10 l'hiver des pauvres
  • L'assommoir chapitre 10 l'hiver des pauvres
  • Commentaire chapitre xii de l'assommoir de zola
  • L'assommoir emile zola chapitre 2 : les désirs de gervaise
  • Plan commentaire de l'assommoir de zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !