Zzads

1776 mots 8 pages
baron Edouard Louis Joseph (Eddy) Merckx, né le 17 juin 1945 à Meensel-Kiezegem, petite commune du Brabant flamand à l'est de Louvain, est un cycliste belge.
Biographie [modifier]
Eddy Merckx commence sa carrière de coureur cycliste le 16 juillet 1961 à Laeken dans la catégorie débutant. Il gagne son premier grand titre, celui de champion du monde amateur, trois ans plus tard. L’année suivante, le 1er mai 1965, il passe professionnel. Depuis cette date, il enchaîne les victoires et finit par avoir le plus grand palmarès de l’histoire du cyclisme. En effet, il ne compte pas moins de 525 victoires à son actif. Ce nombre impressionnant de victoires lui vaut le surnom de Cannibale. Parmi ses victoires les plus importantes, on peut citer cinq tours de France, cinq tours d’Italie, un tour d’Espagne et 19 victoires totales dans les cinq Classiques 'Monument'.
Il prit sa retraite le 17 mai 1978. Depuis lors, il tient une usine de cycles à son nom (Entreprise Eddy Merckx) et est aussi consultant pour la RTBF. Il organise aussi, chaque année, le « Grand Prix Eddy Merckx » - une course contre la montre autour de Bruxelles - qui réunit les meilleurs cyclistes du monde.
Il est considéré par beaucoup comme le plus grand cycliste de tous les temps. Il est aussi considéré comme le meilleur sportif belge ayant jamais existé. Il a été nommé Sportif mondial de l'année à trois reprises.
Il a été sanctionné à trois reprises pour des affaires de dopage : Tour d'Italie 1969 (exclu par la fédération italienne, il sera finalement blanchi par sa fédération), Tour de Lombardie 1973 (positif à la noradrénaline, déclassé), Flèche Wallonne 1977 (positif au stimul, déclassé).
En septembre 2007, les organisateurs des Championnats du monde de Stuttgart, "désireux de promouvoir un cyclisme propre", le déclarent "indésirable" sur leur épreuve.[1]
Records [modifier]
• Plus grand nombre de victoires dans une carrière cycliste : 525.
• Recordman de l'heure sur piste: 49,431 km.
• Plus grand

en relation