A qui profite les accords de l'omc?

Pages: 25 (6058 mots) Publié le: 16 janvier 2012
PEU D’OPPORTUNITES D’EXPORTATIONS POUR LES PAYS AFRICAINS
▪ Le difficile accès aux marchés des pays développés
▪ La pratique persistante du dumping
▪ La baisse continue du prix des matières premières
▪ Inégalité des PED face au marché mondial
▪ OUVERTURE DU MARCHE DES PED AUX IMPORTATIONS ALIMENTAIRES
▪ Un processus continu d’ouverture
▪ Un impact fort sur les habitudes alimentaires▪
[pic]Haut de page
▪ [pic]Version imprimable
▪ Accueil
▪ Introduction
▪ Fiche 1 L’agriculture en Afrique : enjeux et politiques publiques
▪ Fiche 2 L’Organisation mondiale du commerce
▪ Fiche 3 L’Accord sur l’agriculture
▪ Fiche 4 Application des règles : le cas du coton
▪ Fiche 5 Les Accords sur les normes
▪ Fiche 6 L’Accord sur les droits de propriété intellectuelle
▪Fiche 7 Les produits non agricoles à l’OMC
▪ Fiche 8 Autres accords commerciaux internationaux
▪ Fiche 9 À qui profite l’Accord sur l’agriculture ?
▪ Fiche 10 Comment agir ?
▪ Fiche 11 En savoir plus
▪ Sigles
Fiche 9 : À qui profite l’Accord sur l’agriculture ?
Les pays en développement (PED) sont souvent présentés comme un ensemble global de pays perdants face à l’Accord surl’agriculture (AsA). Ils ne sont en réalité pas tous égaux devant les effets de cet Accord. Brésil, Ouganda, Thaïlande, Bénin, Vietnam ou Mali... Tous sont des PED mais ils sont bien loin d’être tous perdants.

PEU D’OPPORTUNITES D’EXPORTATIONS POUR LES PAYS AFRICAINS

Le difficile accès aux marchés des pays développés
L’Accord sur l’agriculture (AsA), visant à réguler les niveaux de soutiensaccordés aux producteurs et de protection des pays développés, est censé offrir des opportunités d’exportation à de nombreux PED. Dans la réalité, les conditions du marché international changent peu pour les pays africains ; en effet, les solutions agricoles internes et les protections tarifaires ne diminuent pratiquement pas dans les pays développés.

Des soutiens internes encore importants dansles pays développés
Le niveau général des soutiens accordés aux producteurs des pays développés augmente même par le biais d’un recours plus important aux soutiens autorisés par l’Accord, qui compense la diminution des soutiens jugés néfastes au libre-échange (voir fiche 3). Alors que les PED ne disposent déjà quasiment plus de mesures de soutien à l’agriculture, les pays développés, eux, ne fontque diminuer ceux jugés néfastes dans l’Accord, tout en conservant les autres. En outre, cette diminution se réalise au niveau global, et les pays développés peuvent augmenter leur niveau de soutien sur certains produits sensibles, qui sont bien souvent les produits ayant un intérêt à l’exportation pour les PED.

Des droits de douane toujours élevés dans les pays développés
Même après avoirété diminués conformément à l’Accord, les droits de douane moyens sur les produits agricoles restent toujours très élevés dans les pays développés relativement à ceux des PED. La conversion des barrières non tarifaires en barrières tarifaires peut conduire à mettre en place une protection finalement plus élevée que précédemment.

Par ailleurs, même avec une réduction de 36 % en moyenne commevoulu par l’Accord, les droits de douane des pays développés restent élevés car les niveaux initiaux étaient élevés, notamment sur certains produits intéressant potentiellement les PED (viande, sucre, etc.).

Des pics tarifaires, c’est-à-dire des droits de douane bien supérieurs à la moyenne, sont encore appliqués sur de nombreux aliments de base, fruits et légumes. En 1999, malgré la baisse desdroits de douane, le Japon taxe les importations de riz à 550%, les produits laitiers à 370%, l’Union Européenne (UE) taxe la viande bovine congelée et le jus de raisin à 215%.

Une escalade tarifaire, obstacle au commerce des produits transformés
L‘ escalade tarifaireL’escalade tarifaire est l’augmentation des droits de douane avec le degré de transformation d’un produit, (par exemple...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • règlement de differends à l'omc
  • A qui profite le developpement durable?
  • A qui profite la mondialisation?
  • A qui profite le développement durable ?
  • A qui profite le commerce internationale
  • Le reglement des différends à l'omc
  • Du gatt à l'omc
  • Du gatt à l'omc

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !