A l'ouest rien de nouveau

671 mots 3 pages
Paul Bäumer est un jeune Allemand de 19 ans. Après avoir été soumis à un bourrage de crâne patriotique par leur professeur, Kantorek, tous ses camarades de classe et lui-même s'engagent volontairement dans l'armée allemande3.
Après dix semaines d’entraînement, la rencontre du fameux caporal Himmelstoss et la brutalité de la vie au front font découvrir à Paul et à ses amis que leur idéal de patriotisme et de nationalisme se résume à des clichés inadaptés au monde réel. Sous le révélateur de la guerre, le jeune soldat se sent trahi par ses maîtres :
« Ils auraient dû être pour nos dix-huit ans des médiateurs et des guides nous conduisant à la maturité, nous ouvrant le monde du travail, du devoir, de la culture et du progrès – préparant l'avenir. Parfois, nous nous moquions d'eux et nous leur jouions de petites niches, mais au fond nous avions foi en eux. La notion d'une autorité, dont ils étaient les représentants, comportait à nos yeux, une perspicacité plus grande et un savoir plus humain. Or, le premier mort que nous vîmes anéantit cette croyance. Nous dûmes reconnaître que notre âge était plus honnête que le leur. Ils ne l'emportaient sur nous que par la phrase et l'habileté. Le premier bombardement nous montra notre erreur et fit écrouler la conception des choses qu'ils nous avaient inculquée. »
— Erich Maria Remarque, À l'ouest, rien de nouveau, chapitre I4.
Paul raconte les abominations de la guerre : les tranchées ne sont même plus en état d'être occupées, envahies de rats ou complètement détruites par les obus. Heureux d'avoir une permission, Paul rentre chez lui, mais n'est compris que de sa mère qui ne lui pose aucune question. De retour de permission, il est heureux de n'avoir perdu aucun de ses amis.
Obligé de mûrir d'un coup à 19 ans, Paul remet en cause les références morales qu'on lui a inculquées et se demande comment, lui qui n'a jamais connu autre chose que la guerre, va pouvoir mener une vie normale une fois ce désastre fini.
La souffrance

en relation

  • a l'ouest rien de nouveau
    1415 mots | 6 pages
  • A l'ouest rien de nouveau
    275 mots | 2 pages
  • A l'ouest rien de nouveau
    561 mots | 3 pages
  • a l'ouest rien de nouveau
    980 mots | 4 pages
  • a l'ouest rien de nouveau
    1964 mots | 8 pages
  • A l'ouest rien de nouveau
    548 mots | 3 pages
  • A l'ouest, rien de nouveau
    1751 mots | 8 pages
  • A l'ouest rien de nouveau
    381 mots | 2 pages
  • À l'ouest rien de nouveau
    2274 mots | 10 pages
  • A l'ouest rien de nouveau
    884 mots | 4 pages