F.rabelais

259 mots 2 pages
François Rabelais (également connu sous le pseudonyme Alcofribas Nasier ou bien encore sous celui de Seraphin Calobarsy) est un prêtre catholique évangélique, médecin et écrivain humaniste français de la Renaissance, né à La Devinière à Seuilly, près de Chinon (dans l’ancienne province de Touraine), à une date indéterminée entre 1483 et 1494, et mort à Paris le 9 avril 1553.

Ses œuvres, comme Pantagruel (1532) et Gargantua (1534), qui tiennent à la fois du conte avec leurs personnages de géants, de la parodie héroï-comique de l'épopée et du roman de chevalerie mais qui préfigurent aussi le roman réaliste et satirique, sont considérées comme une des premières formes du roman moderne.

Admirateur d'Érasme, maniant la parodie et la satire, Rabelais lutte en faveur de la tolérance, de la paix et du retour aux valeurs antiques, par-delà ces « ténèbres gothiques » qui caractérisent selon lui le Moyen Âge. Rabelais s'en prend aux abus des princes et des hommes d'Église, et leur oppose la culture populaire, paillarde, « rigolarde », faite de vin et de jeux, pétrie d'une morale chrétienne légère, loin des lourdeurs ecclésiastiques.

Ses critiques à l'encontre des théologiens de la Sorbonne et ses expressions crues, parfois obscènes, lui valent la mise à l'Index Librorum Prohibitoru, quoique cette censure n'intervienne qu'en 1544, lors même que les premiers romans de Rabelais ont été publiés en 1532 et 15353. Il partage avec le protestantisme la critique de la scolastiqueG et du monachismeG , mais le réformateur religieux Jean Calvin s'en prend à lui de manière très virulente, l'associant aux libertins et aux « pourceaux

en relation

  • Commentaire Gargantua - Abbaye de Theleme
    2901 mots | 12 pages
  • Conscience
    284 mots | 2 pages
  • Garguantua chapitre 57 thélème
    617 mots | 3 pages
  • Mon parcours
    505 mots | 3 pages
  • Thélème - Rabelais
    1187 mots | 5 pages
  • Le rire bts cgo
    3348 mots | 14 pages
  • Maladies infectieuses et vecteurs_S2110043509 Montp 1
    14972 mots | 60 pages