« J’ai vécu assez pour voir que différence engendre haine. » (stendhal).

2018 mots 9 pages
Français : dissertation

« J’ai vécu assez pour voir que différence engendre haine. » (Stendhal).

A l’époque de la révolution de juillet 1830, lorsque s’opposent Paris et province, noblesse et bourgeoisie, jansénistes et jésuites, Henri Beyle, dit Stendhal, publie un de ses plus grands romans : « Le rouge et le noir ». Dans ce dernier, Stendhal écrit « J’ai assez vécu pour voir que différence engendre haine ». Pourquoi affirme-t-il cela ? Comment est-il arrivé à cette idée ? Est-ce que cette affirmation est applicable à notre époque également ? A l’heure où l’on appelle les hommes à plus de communication entre eux, des discordes déchirent le monde. Que cela se marque par des guerres de religion ou par des petites affaires de village, la haine et la violence sont partout. Pourquoi tant de haine ? Pourquoi, alors que nous vivons dans une société évoluée, certaines personnes sont victimes de leurs différences ? Ayant atteint l’âge de la majorité récemment, même si j’ai encore tout à apprendre de la vie, je m’interroge sur l’affirmation qu’a posé Stendhal.

Tout d’abord, la couleur de peau a souvent été et est encore source de conflits. Depuis des siècles, cette différence semble importante pour certains. Combien de fois n’avez-vous pas entendu quelqu’un faire allusion aux personnes de couleur noire en les qualifiant de « nègres » ? Combien de fois n’avez-vous pas entendu « Retourne dans ton pays ! » Qu’on soit noir, beurre ou blanc ne sommes-nous pas tous des êtres humains ? Un des grands exemples de la haine engendrée par la différence de couleur de peau est peut-être celui marqué par l’apartheid, pendant longtemps les personnes noires étaient considérées comme une race inférieure. Aujourd’hui, même si du chemin a été parcouru, il existe encore trop de disparités, d’inégalités entre les hommes à cause d’une simple couleur de peau. Par exemple, il est fréquent qu’un homme ou une femme de couleur se voie refuser un poste qu’il ou elle convoite, et sans aucun

en relation

  • J’ai vécu assez longtemps pour voir que différence engendre haine. » stendhal
    807 mots | 4 pages
  • « J’ai suffisamment vécu pour voir que la différence engendre la haine » stendhal
    1326 mots | 6 pages
  • Dissertation
    1008 mots | 5 pages
  • La différence
    434 mots | 2 pages
  • Un homme peut il m'etre totalement etranger
    273 mots | 2 pages
  • Plaidoyer de voltaire
    867 mots | 4 pages
  • Les sources du droit
    1324 mots | 6 pages
  • Droit et différence
    438 mots | 2 pages
  • L’egalite des differences
    494 mots | 2 pages
  • La différence n'est pas le contraire de l'harmonie mais sa condition. là où la différence fait défaut, c'est la violence qui menace
    4887 mots | 20 pages