L’agriculture durable : des pratiques respectueuses de l’environnement

Pages: 6 (1484 mots) Publié le: 22 février 2013
L’agriculture durable : des pratiques respectueuses de l’environnement
4 avril 2011 (mis à jour le 24 février 2012)
Quels sont les caractéristiques d’une agriculture durable ? Ses enjeux ? Ses modes de production ? Ses avantages pour notre santé ? Pour l’environnement ? Pour l’économie ? Quelles sont les pratiques qu’elle favorise ? Décryptage en 15 questions.

Comment peut-on définirl’agriculture durable ?
C’est un mode de production agricole économiquement viable, socialement équitable, et qui ne nuit ni à l’environnement ni à la santé.
Quels sont les grands principes auxquels répond une exploitation qui opte pour ce mode de production ?
* l’exploitation doit être économiquement rentable,
* les exploitants et salariés agricoles doivent pouvoir bénéficier de bonnesconditions de travail et d’une bonne qualité de vie,
* l’exploitation doit pouvoir continuer à faire de l’agriculture durable même si elle change d’exploitant,
* le modèle d’exploitation ne doit pas nuire à l’environnement même s’il est reproduit à grande échelle.
En matière environnementale, quels sont les objectifs d’une agriculture « durable »  ?
* préserver la ressource en eau et saqualité
* protéger la biodiversité 
* contribuer à la lutte contre le changement climatique
* limiter l’érosion et préserver les sols
* contribuer à un environnement respectueux de la santé
* préserver et mettre en valeur les paysages
* réduire les risques naturels : incendies, inondations...
Comment limiter le recours aux produits chimiques ?
Un ensemble de pratiques permetde lutter contre les maladies et les ravageurs tout en optimisant les récoltes en quantité et en qualité en réduisant au strict minimum l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques qui s’avèrent coûteux et parfois nocifs pour l’utilisateur et l’environnement.
Utilisées de manière combinée, on parle alors de protection intégrée, ces méthodes peuvent à la fois :
* empêcher ledéveloppement des populations de ravageurs et des maladies
* rendre les cultures moins favorables au développement de ces populations
* rendre l’exploitation moins vulnérable aux dégâts occasionnés
* permettre aux exploitant de réaliser des économies en diminuant les achats d’engrais et de pesticides.
> Choisir des semences moins vulnérables
L’agriculteur peut choisir des plantes, comme certainesvariétés de blé, en fonction de leur résistance, de leur moindre besoin en engrais azoté ou de leur tolérance aux « bio-agresseurs » : insectes, maladies ou herbes « concurrentes ».
> Diversifier les cultures
La pratique de la rotation des cultures, de l’assolement ou de l’association des plantes cultivées permet d’utiliser moins d’engrais chimiques et de pesticides et d’augmenter les capacitésde résistance aux parasites.
La rotation permet de rompre le cycle de développement des insectes et d’améliorer la fertilité du sol. Ainsi, cultiver des légumineuses comme les pois ou les fèves… juste avant du blé permet au sol de capter de l’azote, ce qui réduit l’utilisation d’engrais azoté chimique.
L’association limite le contact des parasites avec les cultures auxquelles ils s’attaquentet, permet d’éviter l’apparition de mauvaises herbes, et comme la rotation, permet à une culture de bénéficier des atouts d’une autre culture comme le captage de l’azote.
> Rendre les cultures moins vulnérables aux maladies et aux insectes ravageurs
Plusieurs méthodes sont utilisées :
* décaler la date de semis pour que la culture soit à un stade moins sensible de son développement lorsque lebio-agresseur attaque. En effet, l’agresseur attaque toujours au même moment, car il est saisonnier. En décalant le semis, la plante est à un stade moins sensible de son évolution quand il attaque.
* réduire la densité du semis et l’apport d’engrais car une culture trop dense crée un microclimat humide propice aux développement de maladies.
> Remplacer l’engrais chimique par l’engrais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Définition de l'environnement durable
  • Exemple de fiche de lecture sur l'agriculture durable
  • L'environnement : seul enjeu du développement durable ?
  • Lettre comparant les rendements et les effets de l'agriculture sur l'environnement
  • La pratique du tourisme durable par les français
  • LA PRATIQUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PAR LES TRANSPORTEURS ROUTIERS MAROCAINS (CAS DE LA VILLE DE TANGER. MAROC)...
  • L'eau et l'agriculture dans le monde: vers des solutions durables
  • Pourquoi l'agriculture durable doit-elle se généraliser d'ici 2050 ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !