L’art et la contrainte

Pages: 6 (1454 mots) Publié le: 11 septembre 2010
Dissertation générale
« L’art est toujours le résultat d’une contrainte. Croire qu’il s’élève d’autant plus haut qu’il est libre c’est croire que ce qui retient le cerf-volant c’est sa corde. La colombe de Kant, qui pense qu’elle volerait mieux sans cet air qui gêne son aile, méconnaît qu’il lui faut, pour voler, cette résistance de l’air pour appuyer son aile. C’est sur de la résistance, demême que l’art doit pouvoir s’appuyer pour monter […]. Le grand artiste est celui qu’exalte la gêne, a qui l’obstacle sert de tramplin […]. L’art naît de contraintes, vit de lutte et meurt de liberté. » André Gide, Nouveaux Prétextes.
En vous appuyant sur des exemples littéraires précis, vous analyserez et discuterez ces propos d’André Gide sur l’art.

* Thème : L’art et la contrainte
* Motsclés :
* Contrainte : Obligation créée par une nécessité par les règles en usage, gène que l’on s’impose a soi-même
Obligation, loi, gêne, exigence, difficulté, entrave, impératif, obstacle
* Art : Chacun des domaines ou s’exerce la création esthétique, artistique
* Libre : Qui n’est pas prisonnier, qui est sans contrainte
* La colombe de Kant : « La colombe légère,lorsque, dans son libre vol, elle fend l'air dont elle sent la résistance, pourrait s'imaginer qu'elle réussirait bien mieux encore dans le vide » Kant : philosophe allemand, fondateur de l’« idéalisme transcendantal »
* Problématique : La contrainte est-elle vraiment nécessaire a la création ? N’est-elle pas toujours présente même dans les créations libres ?
* Plan dialectique
* 1.Thèse : La contrainte est nécessaire a la création (théâtre, poésie, histoire de l’art, cubisme, impressionnisme…)
2. Antithèse : La création sans contrainte (XXème siècle, écriture automatique…, le manifeste de Breton, dadaïsme..)
3. Cpdt la contrainte est toujours la

* Intro : amorce, définition citations Gide, problématique, plan
* Transitions : Résumé de la thèse précédente
*Conclusion : Résumé thèses, arguments, ouverture ( ?)

* 1. Thèse : La contrainte est nécessaire a la création

* De tous temps les auteurs peuvent se mettre des contraintes de travail, dans lantiquité deja, (La politique d’artistote)
* Des auteurs ont besoins de se mettre des contraintes pour s’amuser, sorte de jeu (OULIPO)
* Des auteurs ont besoin de se mettre des contraintesparce que c’est leur manière de penser, pour eux le travail doit se faire de cette manière, ils ne croient pas en la théorie de l’inspiration (les parnassiens, Théophile Gautier, l’art pour l’art)

* Exemples : Oulipo, la regle des trois unités au théatre, la poésie française, histoire de l’art, cubisme, impressionnisme…

* 2. Antithèse : La création sans contrainte

* Cpdtcertains auteurs ont besoin de se « débarrasser » de ces contraintes, cela leur empêche de créer
* Certains auteurs croient en la théorie de l’inspiration, créent l’écriture automatique, débarrassée de tout codes (écriture automatique…, le manifeste de Breton)
* Certains auteurs veulent se débarrasser des contraintes pour pouvoir être libre et s’amuser avec les mots (dadaïsme.., Lesartistes adhérant au mouvement se sont employés à inventer des langages hétéroclites, extravagants, en jouant avec les mots, leur donnant ainsi une connotation plus joyeuse)
* Certains auteurs remettent en cause les règles établies (Nouveau Roman, XXème siècle)

* Exemples : XXème siècle

* 3. Synthèse : Cpdt la contrainte est toujours la

* Tout courant littéraire,toute « école » si l’on préfère, se fixe ses propres règles même lorsque ce mouvement prétend combattre et se libérer des codes. S’en détacher pour mieux en créer d’autres. Il y a, et aura toujours, des contraintes venant rétrécir le champ de la création pour tout artiste appartenant à une chapelle. Le Nouveau Roman cherche à rompre avec le roman traditionnel et ses codes mais ne fait qu’en créer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'art est-il le résultat d'une contrainte
  • L’art naît de contrainte, vit de lutte, meurt de liberté
  • La contrainte
  • contrainte
  • La contrainte
  • L'art pour l'art
  • l'art pour l'art
  • L'art pour l'art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !