L’informatique a tout d’abord pour mission de pallier les insuffisances humaines en matière de calcul numérique

390 mots 2 pages
Sujet : "L’informatique a tout d’abord pour mission de pallier les insuffisances humaines en matière de calcul numérique"

L’informatique et son outil l’ordinateur ont révolutionné le monde dans divers domaine, l’auteur nous dit que son objectif premier est de combler les manques de l’homme en ce qui concerne le calcul numérique. Quels sont ces manques ? L’informatique est-elle là pour les combler ? Tel sera l’objet de ce travail.
Très tôt dans son développement, on apprend à l’enfant à calculer et cela se poursuit durant toute sa scolarité en vu de le préparer. Or les cellules nerveuses humaines ne vont qu’en s’affaiblissant et en se détruisant durant toute la vie de l’homme. Cela explique aisément pourquoi un vieil homme ne parvient plus à calculer. Mais aussi, nativement l’homme n’est pas capable de calculer des nombres qui le dépasse tel les nombres irrationnel comme pi ou la constante de Planck, ou ceux relevant de l’ordre du cent-millième et plus. D’où cela constitue pour l’homme une insuffisance.
Fort heureusement, l’homme est capable de concevoir des inventions qui lui permettent de combler les lacunes qu’il a. la création de l’informatique et de l’ordinateur constituent une matérialisation de solution en matière de calcul en cela qu’ils ont permis à l’homme d’accroître ces performances dans les calculs numériques et cela c’est étendu dans divers domaine de la vie car un grand philosophe grec a dit :" Tout n’est que nombre". A son invention, l’informatique n’avait que comme seul rôle permettre à l’homme de mieux calculer et d’ailleurs, les premiers ordinateurs étaient nommés Supercalculateur du fait qu’ils permettaient de faire des calculs extraordinaires. Toutes les grandes entreprises du monde actuellement possèdent des ordinateurs qui les permettent de faire divers tâches qui auraient été laborieuses sans la contribution de l’ordinateur. En cela, l’informatique a fait progresser l’homme en matière de calcul. Vu tout ces points, il est clair

en relation

  • Histoire de l'informatique
    21246 mots | 85 pages
  • Grh et ntic
    21519 mots | 87 pages
  • Evaluation du contrôle interne
    7049 mots | 29 pages
  • Audit informatique
    22291 mots | 90 pages
  • Scapin
    20579 mots | 83 pages
  • System expert
    37920 mots | 152 pages
  • Cours de contrôle de gestion
    24160 mots | 97 pages
  • Anap telemedecine en action tome1
    44621 mots | 179 pages
  • Impact des tic sur les conditions de travail
    109870 mots | 440 pages
  • Éligibilité des pme au financement bancaire à pro pme financement sa
    28764 mots | 116 pages