L'échec scolaire

Pages: 19 (4715 mots) Publié le: 6 mai 2011
ENFANTS, ADOLESCENTS >> L'échec scolaire

INTRODUCTION


L'apprentissage de l'enfant ne mobilise pas seulement les capacités cognitives de base ; d'autres aptitudes sont aussi fondamentales, ce sont les compétences-socles selon Hubert MONTAGNER : il s'agit de l'attention visuelle soutenue, l'élan à l'interaction, les comportements affiliatifs (sollicitation, coopération), l'organisationstructurée et ciblée du geste et des comportements imitatifs.


Le développement de l'enfant dépend de multiples facteurs extérieurs. Les rythmes de chacun sont liés au cycles cosmiques, biologiques et psychologiques tel que : contraintes écologiques, contraintes de l'environnement familial ou social, manque de sommeil, difficultés relationnelles, problèmes sociaux au sein de la famille,l'insécurité à l'école… Certains enfants en difficulté cumulent ses différents handicaps, ils sont alors moins attentifs et moins performants.


On demande à l'enfant de répondre aux sollicitations et aux pressions de son environnement, or il faut constamment se rappeler que chaque enfant son propre rythme.

H. Montagner part de l'hypothèse que chacun suit son propre scénario et que la plupartdes enfants possèdent toutes les capacités pour suivre un développement "normal" mais le temps nécessaire pour assimiler sera variable d'un enfant à l'autre.


Dans cette étude nous verrons alors pourquoi l'enfant est en échec scolaire, quels sont ces problèmes et comment y remédier.


1ère PARTIE : LE REGARD ET L'ATTENTION VISUELLE SOUTENUE


Le regard et l'attention visuelle sontles gestes fondamentaux pour le bébé, ils vont l'aider à identifier, reconnaître, suivre les choses en mouvements. L'enfant parvient alors à attribuer des significations à ce qu'il voit en combinaison avec les images à d'autres sources d'information et en interrogant sa mémoire.


C'est aussi à travers le regard de la mère que les constructions émotionnelles se mettent en place. Le bébé ressentles émotions de la maman (plaisirs, tétée, sourire, tristesse).


Tous les sens jouent un rôle dans l'émission et la réception des messages, mais c'est la vision qui est surtout sollicitée.


Quatre conditions sont nécessaires pour un développement correct :


1.une sécurité affective pour l'enfant.
2.la possibilité d'explorer son environnement par le regard, l'écoute et lalocomotion.
3.une distance corporelle ni trop faible ni trop importante entre l'enfant et son partenaire pour communiquer avec aisance
4.apporter à l'enfant dans son environnement des moments qui autorisent la communication avec un autre que sa mère. Il découvre ainsi un autre répertoire de comportements et d'interactions qu'il va intégrer.


I. LES DIFFERENTS TYPES D'ENFANTS EN DIFFICULTE1. L'enfant hyperactif


- il a des faibles capacités d'attention visuelle,
- l'agitation de l'enfant fait qu'il ne cherche pas à explorer les lieux mais il visite, il ne perçoit pas l'environnement dans sa diversité et la cohésion des éléments,
- il n'a pas le temps s'arrêter,
- il donne une réponse immédiate, induite par une perception superficielle ou globale,il ne peut s'ajuster au comportement de l'autre et ne s'accorde pas à son état émotionnel,
- il n'a pas le temps de se préparer à l'action et donc d'anticiper.


2. L'enfant renfermé sur lui-même


- l'enfant qui ne comprend pas le message du maître, il ne répond pas et agit sans aucune logique. Quand on lui demande quelque chose de concret, précis il n'est passurpris. C'est le cas de l'enfant insécurisé et dans une situation de mal être.
- L'enfant dont l'attention visuelle est si faible qu'il lui est impossible d'élaborer un raisonnement à partir d'une connaissance intégrée de messages. Son problème est l'organisation dans le temps. Rêveur, passivité, mutisme. C'est l'enfant qui perçoit le message, mais lorsqu'il faut passer à l'acte il ne prend pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'échec scolaire
  • L'echec scolaire
  • L'échec scolaire
  • L'echec scolaire
  • L'échec scolaire
  • "L'échec scolaire, inégalité culturelle?"
  • Les causes de l'échec scolaire
  • LA LUTTE CONTRE L’ECHEC SCOLAIRE

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !