L'éducation à rome

795 mots 4 pages
L'éducation est née en Grèce du besoin de préparer les futurs cadres qui devaient diriger la cité dans un système oligarchique. Elle allait dans l'empire romain se démocratiser à tel point que l'abondance des graffitis de Pompéi laisse à penser que toutes les couches de la société savaient lire.

I/ L’école

Les Gallo-romains commençaient leur scolarité vers l’âge de sept ans et pouvaient suivre jusqu’à trois « cycles ».
Les écoles romaines sont mixtes , au premier niveau, l’école primaire, les enseignements étaient dispensés par un magister ludi (maître d’école). Les élèves apprenaient à lire, puis à écrire et à compter. Si l’on en croit l’abondance d’inscriptions en langue latine offertes à la lecture dans la vie quotidienne (dédicaces, inscriptions monumentales, enseignes, stèles funéraires…), la grande majorité des enfants devait suivre ce premier niveau. Ainsi, il semble que dès le Ier siècle, la plupart des Gallo-romains connaissait, du moins oralement, les bases du latin, langue officielle, tout en continuant sans doute à utiliser la langue gauloise.
Le deuxième niveau, l’enseignement secondaire, commençait vers l’âge de douze ans et était assuré par un grammaticus (grammairien). Les élèves y étudiaient les textes des grands auteurs grecs et latins.
Le dernier niveau, l’enseignement supérieur, débuté vers l’âge de quinze ou seize ans, était dirigé par un rhetor ou orator (rhéteur). Les étudiants acquéraient ici la maîtrise de l’art oratoire (l’art du bien parler, du discours).

II/ La classe

Plusieurs représentations sculptées figurant des scènes d’école ont été découvertes en Gaule, dont le célèbre relief de Neumagen (Musée de Trèves).
Elles nous informent, en complément des textes antiques, sur les conditions d’enseignement.
L’usage du tableau est attesté par un bas-relief d’Arlon (Belgique).
Les élèves disposaient en outre de deux supports d’écriture, sur lesquels ils apprenaient à tracer les lettres capitales sans espaces ni ponctuation :

en relation

  • L'éducation a rome
    1349 mots | 6 pages
  • La famille a rome
    879 mots | 4 pages
  • Kkukuy
    1040 mots | 5 pages
  • Doc sur l'éducation romaine
    1863 mots | 8 pages
  • L'antiquité gréco-romaine
    13041 mots | 53 pages
  • rome athenes
    1407 mots | 6 pages
  • Rome
    1613 mots | 7 pages
  • Histoire du sport
    574 mots | 3 pages
  • Humanisme et renaissance
    1979 mots | 8 pages
  • Histoire des jeux à Rome et en Grèce
    739 mots | 3 pages