L'éducation, un anti destin?

Pages: 8 (1981 mots) Publié le: 22 mai 2013
Devoir de pédagogie

Sujet n°3

Pour l'écrivain André MALRAUX, l'art est un « anti-destin ». Le philosophe Robert HANNOUN voit cette même finalité dans l'éducation.

André MALRAUX est un écrivain et homme politique très engagé du XXème siècle. Plusieurs de ces ouvrages sont consacrés aux aventures qu'il a pu effectuer tout au long de sa vie comme dans La Voie Royale ou il raconte sonaventure en Indochine où il était allé pour se placer du côté anticolonialiste. Il a toujours été révolutionnaire et s'est mobilisé ouvertement et fermement pour ses convictions. Il a pu considéré que l'art est un « anti-destin » dans le sens où il explique que l'art reste une trace de ce qui a été fait et ce qui se fera plus tard sera inspiré de ce qui a été fait. Cela laisse peu de place auxnouveautés.
Hubert HANNOUN conforte cette théorie et explique que la même expression peut être utilisée lorsque l'on parle de l'éducation. Chaque pas fait en suivant le chemin de l'éducation amène à suivre un fonctionnement qui a déjà été posé le hasard est écarté. Hubert HANNOUN est un philosophe agrégé du XXIème siècle et a enseigné à l'IUFM de Dijon. Il a beaucoup écrit sur le judaïsme mais certains deces ouvrages se bases sur l'éducation comme Propos Philosophique sur l’Éducation parut en 2004.
Peut-on penser que l'éducation puisse être un frein à notre destin ?

Tout d'abord, nous allons nous intéresser aux termes propres de cette problématique. Le terme éducation a pour étymologie ex-ducere, guider, conduire hors de. L'éducation est mise en place afin de développer des connaissances etdes valeurs. Ces acquis sont vues comme essentiels pour arriver à un certain niveau de culture. Auparavant, cette éducation était transmise par les religion en fonction de chaque pays. L'éducation se fait grâce à l'école, mais aussi grâce à la famille, la société et par la propre volonté de chacun à vouloir approfondir en lisant, s'informant.
Le terme destin, quant à lui peut avoir deux visions.La première est que l'on subit son destin et que tout ce qui peut arriver est dû au hasard et que personne ne peut rien y changer (elle est souvent associée à la possibilité d'une présence divine que personne ne peut décider pour Elle). La deuxième vision est de se dire que l'on peut être acteur de son destin. De pouvoir choisir son futur en se donnant les moyens.

La thèse présentée estl'affirmation que l'éducation est un « anti-destin ». Elle repose sur des fonctionnements et des faits établis depuis longtemps et le fond peut tant avoir changer que la forme reste assez similaire. Lors de la vie d'un enfant, son éducation commence par la présence de ses parents qui l'amène à avoir des notions sur les raisonnements à avoir dans la vie. Ces approches dépendent de la propre éducation desparents. Ils suivent le fonctionnement qu'on leur a inculqué et le transmettent de la même façon. L'enfant sera élevé dans un milieu où ce qu'il peut penser est ce qu'il lui a été dit durant son enfance. On peut en voir le schéma particulièrement dans les jugements des gens. Lors d'une situation, j'ai pu observer qu'un enfant de sept ans avait fait des remarques déplacées à propos d'un autreenfant sur sa couleur de peau. En revenant sur ses paroles, il a pu me dire que c'est « ce que papa dit ». Cette éducation ne permet pas aux enfants de se construire une véritable pensée dès le plus jeune âge. Il faut attendre des rencontres avec les autres pour qu'il ait différents points de vue et puisse se mettre à penser par lui-même.
Lors de son arrivée dans son parcours scolaire, l'éduqué estmis en face de méthodes qui sont les mêmes pour tous. Il suit un programme existant depuis longtemps et pouvant être modifié en fonction de changements dans les évènements ou d'apports de nouvelles connaissances. Le fond pouvant être changeant, la forme reste à peu de choses près la même. Cette éducation bloque l’évolution de l'enfant dans le sens où on lui dit que c'est avec ses méthodes qu'il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • "L'art est un anti-destin" malraux. discutez.
  • Le destin
  • La destiné
  • destin
  • LE DESTIN
  • Mon destin
  • destin
  • Anti

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !