Education moderne et traditionnelle

3166 mots 13 pages
Introduction
L’éducation est au cœur de la civilisation Parce qu’elle transmet les valeurs et les connaissances, l’Éducation peut concourir par son action sur la formation de la jeunesse, donc de la société de demain, à faire d’une société humaine, une démocratie ou s’épanouissent des citoyens dynamiques, à l’esprit critique mais au sens civique développé.
Notre analyse s’élève au niveau des concepts, de la saisie théorique des valeurs fondamentales de l’éducation traditionnelle et moderne africaine et vue dans sa totalité et située dans la pratique du réel. Nous examinons donc successivement les caractéristiques fondamentales de l’éducation traditionnelle en Afrique, sa structure et ses différentes techniques ainsi que le déroulement du monde moderne. Nous en dégageons certaines valeurs (et même certaines pratiques négatives ou antivaleurs) et verrons dans quelle mesure elles pourraient se porter en rectification à certains effets néfastes de l’évolution d’un monde à la dérive, à la traîne.
I.L’Education traditionnel
Par tradition nous entendons un ensemble d’idées, de doctrines, de mœurs, de pratiques, de connaissances, de techniques, d’habitudes et d’attitudes transmis de génération à génération aux membres d’une communauté humaine. Du fait du renouvellement perpétuel de ses membres, la communauté humaine se présente comme une réalité mouvante et dynamique. Ainsi, la tradition revêt à la fois un caractère normatif et fonctionnel.
La normativité se fonde essentiellement sur le consentement à la fois collectif et individuel. Elle fait de la tradition une sorte de convention collective acceptée par la majorité des membres, un cadre de référence qui permet à un peuple de se définir ou de se distinguer d’un autre.
La fonctionnalité d’une tradition se révèle dans son dynamisme et dans sa capacité d’intégrer de nouvelles structures ou des éléments d’emprunt susceptibles d’améliorer (parfois même de désagréger) certaines conditions d’existence des membres de la

en relation

  • Amis
    1254 mots | 6 pages
  • L éducation
    448 mots | 2 pages
  • la polygamie
    1500 mots | 6 pages
  • Les corridorsdu quotidien
    965 mots | 4 pages
  • L'éducation préscolaire au maroc et en algérie
    5015 mots | 21 pages
  • Fiche La princesse De clèves, INCIPIT
    372 mots | 2 pages
  • Une si longue lettre
    2294 mots | 10 pages
  • La tradition et la modernité dans sous l'orage
    1242 mots | 5 pages
  • Théléme
    1999 mots | 8 pages
  • Document
    1044 mots | 5 pages