L'église et les mouvements dissidents xii xiiie siècle

Pages: 5 (1026 mots) Publié le: 11 décembre 2011
« l’Eglise et les mouvements dissidents aux XII & XIIIièmes siècles »

INTRODUCTION
Au début du millénaire l’Europe était couverte par «un océan de forêts dans lequel les essartages monastiques apparaîssaient comme les îles d’un archipel de civilisation» (Paul Zumthor). Le déplacement des hommes, des marchandises, des idées se faisait au rythme du pas des chevaux. L’onde de choc duschisme de 1054 est infiniment lente à se propager ainsi que ses conséquences. Car il est l'aboutissement de nombreuses décennies de conflits et de réconciliations entre les deux Églises d’Occident et d’Orient.
Selon Littré le dissident est celui «qui est en dissidence sur un point de doctrine avec le plus grand nombre, ou avec une église officielle (…). Du latin dissidence, de dissidere êtreécarté, de dis … préfixe, dans le sens de séparation, et sedere, être assis».
Un dissident est donc une personne (ou un ensemble de personnes) qui se sépare(nt) d'une communauté religieuse ou d’un parti dont il(s) étai(en)t membre(s). Il ne reconnaît plus la légitimité de l'autorité religieuse ou politique à laquelle il devait se soumettre jusqu'alors. Il n’est pas un contestataire ni un opposantinterne, sa démarche est plus radicale car il détient la vérité… SA vérité, c’est un rebelle au sens du latin rebellis, de re, et bellum: celui qui recommence la guerre, mais pour son propre compte…
C’est cet engagement total d'un individu ou d'un groupe qui assume toutes les conséquences matérielles et spirituelles de ses choix que les dissidents du XII & XIIIième siècle vont mettre en acte.Nous examinerons les différents foyers de dissidences tel qu’ils sont apparus, développés ainsi que leurs fins, plus ou moins tragiques, ou leur continuation. Nous nous limiterons à l’Europe.

PLAN
HERESIE PETROBRUISIENNE
- initiateur : Pierre De Bruys était un hérésiarque français du XIIième, …considéré comme précurseur des albigeois
- origine :
- développement :
- fin : 1131 sur le bûcher1150 LE CATHARISME ET LA CROISADE CONTRE LES ALBIGEOIS
- initiateurs : seigneurs revenus de la seconde croisade
- localisation : Allemagne, la France particulièrement Languedoc, Italie et Catalogne,.
- doctrine : manichéisme d’origine orientale
- développement : le catharisme subit une violente répression armée à partir de 1208 lors de la croisade contre les Albigeois puis, condamné au IVeconcile de Latran en 1215, durant un siècle, la répression judiciaire de l’Inquisition.

1170 L’HERESIE VAUDOISE ou TABLE VAUDOISE du nom que les Vaudois se donnaient eux-mêmes en Piémont. o. Jérôme Baschet op.cit. p303
- initiateur : Pierre Valdo, ou Vaudès,
- origine : dans les années 1170 dans la paroisse Saint-Nizier, à Lyon,
- développement : après avoir été chassés de Lyon, Valdès et sesdisciples vécurent comme ouvriers agricoles, faisant l'aumône et errant de village en village. Le «mouvement» vaudois fit rapidement des émules, notamment en Provence, où ils s'établirent en une communauté nommée alors «Vaudois du Luberon», en Italie du Nord puis, plus tard durant le Moyen Âge, en Bohême (…) Il semble que les premiers vaudois n'aient jamais vraiment voulu rompre avec l'Église,même si Rome les accusait d'hérésie par leur non-respect des consignes ecclésiastiques. Les Vaudois considéraient qu'ils faisaient toujours partie de l'Église catholique mais qu'ils en étaient la "pars benigna", et Rome la "pars maligna" rongée par les péchés. En 1184, le concile de Vérone excommunia les Pauvres de Lyon.
Pierre Valdès lui-même rejetait le catharisme (la croisade des Albigeois(1209-1229) date de cette époque). Il serait mort vers 1206 alors que lui et son mouvement étaient proches d'une réconciliation avec l’Église. Le pape Innocent III était disposé à dialoguer. Il semblerait que la branche lombarde du mouvement, les Pauvres Lombards, après une courte réintégration entre 1208 et 1210 (on leur accorda le droit de prêcher mais à un auditoire restreint) fut exclue et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'eglise en occident aux xii xiiie
  • L'eglise et la pauvreté xie xiiie siècle
  • L'eglise en occident (x-xiiie siècle)
  • Le renouveau de l'Eglise entre le XIe et le XIIIe siecle
  • L'eglise a t'elle la place la plus importante au xiiiè siècle?
  • Cours sur l'eglise et les villes au xii
  • L'ordre des franciscains au xiiie siècle.
  • Xiiie siécle (premiere partie)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !