L'affaire calas

1179 mots 5 pages
L'affaire CALAS

I) Qui était Jean CALAS ? Calas est né en 1668 et habitait à Toulouse. Il est né dans une famille protestante dans le sud de la France mais est pourtant baptisé catholiquement quatre jours après sa naissance. En 1722, il s'installe à Toulouse comme modeste commerçant de linge. En 1731, il épouse une jeune femme nommée Anne-Rose Cabibel, et ils eurent six enfants : Marc Antoine, Pierre, Louis, Donat, Anne et Anne-rose.
Le 18 mai 1759, Marc Antoine Calas est reçu bachelier en droit. Mais les autorités ecclésiastiques lui refusent le certificat nécessaire à sa soutenance. Il se décide de continuer à mal vivre chez ses parents. Le 13 octobre 1761, il est retrouvé pendu. II) Les faits

Le 13 octobre 1761, son fils aîné Marc Antoine est retrouvé pendu dans la boutique de son père. Le suicide étant extrêmement mal vu à l'époque et les suicidés subissaient des obsèques honteuses, son père décide de le maquiller en meurtre. Jean Calas n'indique pas tout de suite aux autorités les circonstances de la mort de son fils et prétend l'avoir trouvé étranglé.
Le capitoul (magistrat de la ville de Toulouse), David de BEAUDRIGUE, s'empare de l'affaire et interroge le voisinage.
Le procès s'ouvre, les voisins affirment que Marc Antoine voulait se convertir au catholicisme mais que son père s'y opposait. Sous la torture, Jean Callas, avoue puis se rétracte ensuite.
Les accusés avouent avoir trouvé Marc Antoine pendu puis d'avoir maquillé le suicide en meurtre et d'avoir menti aux enquêteurs. Le 24 janvier 1761, l'intendant du Languedoc reçoit une lettre du subdélégué de Toulouse, où il lui fait part de la mauvaise volonté de Jean Calas à subvenir aux besoins de son fils Louis, ne vivant plus sous le toit familial et s'étant converti au catholicisme en 1756. Au vu de ces éléments, le clergé toulousain et la populace réclament un châtiment exemplaire pour cette famille accusée d'un crime atroce : avoir assassiné leur fils qui voulait se convertir au

en relation

  • L'affaire calas
    980 mots | 4 pages
  • L'affaire calas
    673 mots | 3 pages
  • L'affaire calas
    913 mots | 4 pages
  • L'affaire calas
    2511 mots | 11 pages
  • L'affaire calas
    347 mots | 2 pages
  • L'affaire Calas
    640 mots | 3 pages
  • L'affaire Calas
    688 mots | 3 pages
  • L'affaire calas
    407 mots | 2 pages
  • L'affaire calas
    644 mots | 3 pages
  • l'affaire calas
    593 mots | 3 pages