L'ancien droit français

4661 mots 19 pages
DEUXIEME PARTIE : L'ANCIEN DROIT FRANCAIS

Cadre historique et contexte politique :
Deux blocs :
· Le moyen Age du V siècle au XV siècle
· La période monarchique du XV au XVIIIe siècle

A/ Le moyen age (Ve – XV siècle)
La Moyen Age début au Ve siècle avec la chute de l'empire romain d'Occident en 476 et s'achève au XV siècle avec la chute de l'empire romain d'Orient et la prise de Constantinople en 1453.
On distingue le Haut Moyen Age, la féodalité et le Bas Moyen Age. Pour chaque période une physionomie spéciale du pouvoir.

· Le Haut Moyen Age ou période franque (476 à la fin du IX siècle)
Période sombre de notre Histoire, instabilité politique avec l'effondrement de l'empire. En Gaule, de nombreux royaumes apparaissent. La période sera rapidement dominée par deux dynasties : les mérovingiens (Clovis) et les carolingiens (Charlemagne).
Les mérovingiens bénéficient du soutient de l’Église mais malgré ce soutient ils ne résistent pas aux luttes au sommet du pouvoir. Le pouvoir est affaiblie et le territoire se fragmente. Au VIIIe siècle on trouve des principautés et des duchés. Au sommet, les rois sont fainéants, ils n'ont pas d'autorité. Pépin le Bref, maire du Palais, dirige le pays. En 751 il décide de s'emparer du pouvoir et crée une nouvelle dynastie les carolingiens car Charlemagne est son fils. Quand celui ci devient empereur, la stabilité revient. Le processus de dislocation territoriale est momentanément arrêté. Il arrive à restaurer l'idée d'empire avec un pouvoir central fort. Il dispose d'un réel pouvoir législatif. Au décès de Louis le Pieu, fils de Charlemagne, l'empire est partagé en 3 blocs, présences de royaumes qui doivent faire face à de nouvelles vagues d'invasion.
Au nord : les normands, à l'est : les hongrois et au sud : les sarrasins. Règle de l'insécurité.
Les population vont se placer sous la tutelle des seigneurs locaux capables de les défendre. Un nouveau mouvement de dislocation

en relation

  • l'ancien droit français
    3915 mots | 16 pages
  • Les sources de l'ancien droit français
    2560 mots | 11 pages
  • Commentaire de l'article 7 de la loi du 30 ventose an xii
    965 mots | 4 pages
  • La charte de 1814 vue par chateubriand
    2056 mots | 9 pages
  • Education civique juridique et sociale-la ddhc
    1651 mots | 7 pages
  • La religion des français (du milieu du 17ème siècle à la veille de la Révolution)
    4435 mots | 18 pages
  • Commentaire de l'article 7 de la loi du 30 ventose de l'an xii
    1396 mots | 6 pages
  • Une société féodale anti-libérale naturelle
    900 mots | 4 pages
  • Introduction au droit
    2928 mots | 12 pages
  • exposé l'eglise
    2244 mots | 9 pages